GROUPE CPAS  VERVIERS

Pierre MOSON

Jacques ZINTZEN

Christian BOUGARD

Magali AUSSEMS

P. Moson

Avenue Florent Becker 40

4802 HEUSY

GSM  0478 48 03 31

 

dimanche 26 octobre 2003

 

 

Monsieur Jean-Claude DELVILLE

Président du CPAS Verviers

Rue du Collège, 49

4800 VERVIERS

 

 

Objet : Conseil de l’aide sociale du 29 octobre 2003 – Point 2  Propositions d’économie

 

Monsieur le Président,

Cher Jean-Claude,

 

Suite à la réunion du groupe MR du CPAS de ce vendredi 24/10/2003 je te transmets ci après quelques propositions de notre groupe qui seront présentées au conseil ce mercredi 29/10/2003

 

1.Seul le titulaire du dossier est habilité à présenter une demande sauf  maladie attestée par un certificat médical.

 

2.Indexation du montant de remboursement versé par les personnes aidées (montant de base actuel 50€).

 

3.Pour le revenu d’intégration, il doit être tenu compte du revenu cadastral même pour les courtes demandes lorsque le demandeur est propriétaire de l’immeuble qu’il occupe.

 

4.Chaque demande doit être prouvée, il ne suffit plus de demander, il faut démontrer son état de besoin (factures, attestation du propriétaire,…).  Même un dépannage ne doit pas être donné sans preuve.

Par ex : -  Lunettes et verres peuvent être pris en charge si un ophtalmologue et non un opticien l’atteste.

              -   Des séances de logopédie peuvent être prises en charge sur attestation du médecin et non d’un logopède.

 

5.Les femmes seules qui s’accouchent ne recevront plus systématiquement d’aide pour le lait et les langes. Il sera demandé le nom de famille de l’enfant, celui du père et une enquête de police.
Les parents seront convoqués en comparution

 

6.Toute grossièreté ou menace donnera lieu à 15 jours de suspension.

 

7.Les allocations de chauffage seront attribuées aux personnes de plus de 65 ans, sur présentation pour les non clients de preuves de revenus, y compris le revenu cadastral,  et de dépenses et sur présentation de la facture annuelle d’électricité, de gaz ou de mazout…

 

8.Les déclarations de vol ou de perte d’argent ne seront plus prises en compte.

 

9.Il n’y aura plus d’avance sur allocation familiale ou prime de naissance  si il y a refus de l’ ONAFTS et cela même si une dérogation est demandée.

 

10.  Il y a lieu de limiter au maximum le placement des personnes âgées dans les homes qui ne dépendent pas du CPAS de Verviers.

 

11.              Ne faudrait-il pas fixer un plafond maximum pour les avances faites aux personnes aidées ? Nous suggérons un montant de 1000 euros caution locative non comprise.

 

.

 

Quatre questions pour finir :

 

-         Les subsides «  énergie » 2002 ont-ils été complètement utilisés ? Où en est le travail qui devait être effectué par le personnel supplémentaire engagé en 2003  pour revoir les dossiers énergie de 2002 ? Nous souhaiterions que nous soit présenté un bilan de leur travail.

 

-         Quelle attitude envers les propriétaires.  Le CPAS ne pourrait-il payer les loyers d’un maximum de personnes ?

 

-         Quelle attitude envers les huissiers ?

-         Où en est le règlement pour l’attribution de l’aide sociale annoncé par la majorité lors de la présentation du budget 2003 ?

 

 

Au nom du groupe MR

 

Pierre Moson

Chef de groupe