EntreRevue


Dans chaque numéro, les "Mousquetaires" donnent la parole à un animateur de Revue.

Voici quelques extraits des questions-réponses des premiers numéros.

* * *

N° 4 : Terpsichore
194 Ter rue Général Buat
F.44000 NANTES

Marie-Andrée BALBASTRE

E.D. : Que pensez-vous des traductions de poèmes étrangers ?

MA.B. : Il y a du bon et du moins bon selon les qualités poétiques du traducteur. Il faut publier côte à côte l'original et la traduction quand on le peut. C'est une grande ouverture que de faire une place aux étrangers.

* * *

N° 3 : Ombrages
45 Vert Coron
B.7600 PERUWELZ

Jean-François POLLET

E.D. : Les jeunes sont-il sensibles à la poésie ? Est-il possible de leur faire découvrir la poésie et (ou) l'écriture ? Si oui, comment ?

JF.P. : Je crois qu'ils sont naturellement, à l'adolescence, très sensibles à tout ce qui est fort, à tout ce qui les emporte loin de la morosité. A la révolte. L'adolescence est poésie en elle-même. Avec tout le côté dérangeant que cela implique. Aux poètes de ne pas mentir.

* * *

N° 2 : Spécial Arthur BRONTE

En raison de la disparition de notre Mousquetaire (membre de notre Comité de Lecture) Arthur BRONTE, la rubrique EntreRevue a été supprimée afin de publier quatre textes choisis par son épouse et les trois derniers Mousquetaires
(Candy Ptibeurre, Roger Bonvin, Elie Duvivier).

* * *

N° 1 : La passerelle
60 rue Monsieur le Prince
F.75006 PARIS

Pierre BEARN

ED : Comment définiriez-vous la poésie ?

PB : La poésie ? C'est le langage de l'âme ; mais l'âme, la civilisation électronique s'en moque éperdument.

 

Accueil