Étymologie.

Les divers historiens qui se sont occupés de l’étymologie des communes de  Hainaut sont  d’accord pour  expliquer la for-
mation du nom de Bois-d’Haine par la situation proche de la
rivière "la Haine ".

Bois-d’Haine signifierait donc "le bois tout proche de la Haine ".

L’orthographe de cette appellation a subit au cours des siècles antérieurs de nombreuses altérations.

C’est ainsi que nous retrouvons successivement :

Félix Duval Autre source
     
1010 Bois-d'Haigne bos d'Haigne
1263   bos-d'Haine
1314 Bos de Hayne bos de Haÿne
XV ème Bois de Haisne  
1563 Bois d'Hayne Bos d'Hayne
1749 Bois d'Hesne  
1775   Bois-d'Haine

 
Cependant, il semblerait qu’à l’origine, la dénomination  Bois-d’Haine ne s’appliquait pas spécialement au territoire
qui devait devenir notre commune.

Le " bosca Hannica " comme  on l’appelait, avait une  signifi-
cation  beaucoup plus générale et désignait l’entièreté de cette vaste étendue boisée en bordure de la Haine et s'étendant  de-
puis  " Montauban au Roeulx ",  jusqu'à  la limite nord-est de
la Haie du Roeulx.

A diverses époques,  certains  territoires de cette  forêt se sont individualisés :  l’endroit  planté  de hêtres  devient  La Hestre, l’endroit marécageux Morlanwelz, ecetera...

Une bande de bois, qui était restée sans spécialité aucune, con-
serva naturellement le nom de Bois-d’Haine. Ceci expliquerait d’ailleurs  très  bien la  forme bizarre de la partie sud de notre commune.

Bois-d'Haine   se trouve  donc  dans  les  bois  du  Nord  de la Haine,  derniers  restes  de  la  forêt  charbonnière  et  celle de Roqueroie dont  les bois de  Mariemont est parmi  les derniers débris.

Accueil source.Accueil commune.Début page en cours.
Dernières modifications : 30 mars 2000