Etymologie.

Le dialecte du Centre est situé dans une zone de transition entre le picard et l'ouest wallon (zone picardo-wallonne).

Les différences entre les deux parlers sont :

  • Le suffixe latin "-ellum" devient "îo" en picard et "-ia" en wallon 
  • Le "c" et le "g" durs en latin restent durs en picard :

  • canter, cat, gambe
    et ils se palatalisent en wallon : tchanter, tchat, djambe.
Par exemple le mot chapeau en français, se dira :
en picard : "capîo"
en wallon : "tchapia".
A Bois-d'Haine, les deux se mélangent pour donner "capia", selon l'exemple précité.  A partir  de Morlanwelz, on dira "tchapia" qui est totalement wallon.
 
Les  limites entre  le mélange  picard-wallon  et  wallon  sont assez floues à Bois-d'Haine. C'est ainsi que l'on peut entendre à la fois "capia" et tchemin dans le même village.
 
Ces considérations linguistiques permettent de comprendre pourquoi à Bois-d'Haine on dit pour "chaudeau" : "caudia" et à Leernes (fontaine-l'Evêque) "tchaudia".


Accueil source.Accueil folklore.Accueil Caudia.Début page en cours.
Dernière modification : 30 mars 2000