FAQ 2

Courrier des internautes

 

Les réponses n'engagent que l'auteur

 

Objet : Quelle est votre position sur l'énergie solaire ?

Bonjour,

Journaliste pour un portail d'informations chez Bouygues Telecom en collaboration avec tf1.fr qui sera en ligne fin mai, je souhaiterais, à l'occasion de la journée de l'environnement le 05 juin, faire un papier sur l'énergie du vent.

 Aussi, j'aurais besoin, si possible, d'informations sur les questions suivantes :

- Combien coûte une installation pour un particulier ?
- Quelle infrastruture  (quelle taille pour un particulier) ?
- Combien permet d'économiser une telle installation ?
- Combien de français sont équipés en éolienne ?
- Dans quel pays y a-t-il le plus d'équipement de ce genre ?
- Il semblerait que les éoliennes fassent beaucoup de bruit. Qu'en  pensez-vous ?
- D'après-vous, est-ce que ça dénature le paysage, à l'image des gens du  Larzac qui se sont opposés à l'installation d'éoliennes ?
- Quelle est votre position sur l'énergie solaire ?

Par avance, merci.
Cordialement,

Bonjour,

- Combien coûte une installation pour un particulier ?
Difficile de répondre ... que coûte une voiture pour un particulier ? de la 2 CV à la Rolls Royce ...

- Quelle infrastruture (quelle taille pour un particulier) ?
Ici, aussi la taille sera fonction (en autres choses) du portefeuille du particulier. Cependant, un bon bricoleur peut réaliser des économies parfois très substantielles ...

- Combien permet d'économiser une telle installation ?
Economiser par rapport à quoi ? ... Si on a accès au réseau électrique, il n'y a pas d'économie ! Le nucléaire est moins cher (de l'ordre de 3x ... à condition de ne pas parler de la gestion des déchets radioactifs pour des milliers d'années à venir ... plouf ! ... plus de problème ?)

Cependant, l'énergie éolienne est DEJA RENTABLE par rapport au PRIX PAYE PAR LE CONSOMMATEUR. En effet, le kw produit (essentiellement dans les centrales nucléaires) est vendu 5 à 6 fois plus cher (que son coût de production) aux consommateurs ... Il faut bien remplir les caisses de l'Etat ...

Si on n'a pas accès au réseau électrique (et il existe encore des endroits en France où la fée électricité n'est toujours pas venue), quelques watts pour écouter la radio, regarder la télé, ou tout simplement raccourcir les longues nuits d'hiver n'ont pas la même valeur.

Cas extrême. Un frigo contenant des médicaments ... La vie n'a pas de prix.
A l'autre extrême. Riches qui s'occupent à construire une éolienne pour donner un sens à leur existence ...

- Combien de français sont équipés en éolienne ?
En Belgique, on estime qu'environ 200 personnes ont une installation domestique (de 300 W à 30 kW). Faire une extrapolation sur une estimation c'est très hasardeux ... en France = 1000 personnes ?

- Dans quel pays y a-t-il le plus d'équipement de ce genre ?
Je vous renvoie à une source fiable :
http://www.wpm.co.nz/windicat.htm

Il est également intéressant de voir l'évolution d'année en année au niveau mondial
http://users.swing.be/compagnons-eole/eolienne/articles/art29.htm


- Il semblerait que les éoliennes fassent beaucoup de bruit. Qu'en pensez-vous ?
FAUX en ce qui concerne les éoliennes industrielles (supérieures à 100 kW)
FAUX en ce qui concerne les éoliennes artisanales réalisées avec soin et munie d'un ralentisseur automatique
VRAI pour les très petites éoliennes qui n'ont pas de système de ralentissement ( à noter toutefois que le bruit n'a lieu que lorsque l'éolienne est en sur-régime, en cas de vent fort ce qui ne dure jamais très longtemps à l'échelle de l'année)

- D'après-vous, est-ce que ça dénature le paysage, à l'image des gens du Larzac qui se sont opposés à l'installation d'éoliennes ?
Elles n'enlaidissent pas plus que les lignes à haute tension ou les ouvrages d'art autoroutier, ...
Les éoliennes sont visibles mais ne polluent pas. Les émissions radioactives sont invisibles ...
C'est un choix à faire, un risque à accepter.

Les gens veulent de plus en plus de confort et donc d'électricité. De plus en plus de nucléaire ?
Chaque kw produit autrement réduit le risque ...
Il faut aussi savoir que le MW éolien gènère plus d'emploi que le MW nucléaire.

Remarque : La France a la chance d'avoir l'un des meilleurs gisements éoliens d'Europe
http://www.windpower.dk/tour/wres/euromap.htm

- Quelle est votre position sur l'énergie solaire ?
Il existe deux types d'installation solaire : thermique (eau chaude) ou photovoltaïque (électricité)

Les installations thermiques présentent un intérêt au printemps et en automne, pas en été ! (sauf si l'été est pourri)

En été, la production d'eau chaude est peu intéressante.
On ne chauffe pas la maison ... au contraire, on laisse volontiers les fenêtres ouvertes ...
On consomme peu d'eau chaude ... on préfère une douche fraîche ...

On ne sait pas stocker l'eau chaude (de manière rentable).
L'énergie captée doit être utilisée assez rapidement (dans les 24 ou 48 heures). L'énergie captée l'après-midi est alors restituée dans la nuit et aux petites heures du matin. Ce qui constitue un apport appréciable.

Quant au photovoltaïque, c'est LA solution ... parfaite !
Avec l'électricité, on fait ce qu'on veut : on chauffe ou refroidit
Pas d'entretien, inusable, ... parfait donc !

Un seul inconvénient : le prix ... inabordable (sauf pour la NASA)
Comme ce n'est qu'une question de prix ... et que les prix fluctuent en fonction des autres sources de production, de la technologie employée ... Ce qui est inabordable aujourd'hui, sera peut-être abordable dans une décénnie ... que l'on pense à Internet, aux GSM ...
Je suis confiant dans l'avenir.

Je rappelle toutefois l'avantage de l'éolien par rapport au solaire thermique.
Le vent souffle (surtout) en hiver ... La production éolienne correspond donc à l'augmentation de la demande d'électricité ...
De plus, le vent souffle même la nuit ...

Un nombre pour conclure : 600
Un m² (à plus de 50 m de haut) produit annuellement plus de 600 kWh

Vous pouvez le vérifier vous-même ...
Il vous suffit de connaître la production annuelle d'une éolienne et de diviser cette prodution par sa surface. Via la page suivante, vous aurez accès à quelques sites qui présentent des productions d'éoliennes
http://users.swing.be/compagnons-eole/eolienne/articles/art34.htm

Bien à vous,
Bernard LEDRU



PS : Pour mieux comprendre l'énergie que contient le vent, je vous invite à lire l'article : http://users.swing.be/compagnons-eole/eolienne/articles/art5.htm

 

Objet : intérêt des applications thermosolaires

Cher Monsieur Ledru,

J'ai lu récemment votre réponse à la question posée par un journaliste français, et que je reprends dans l'en-tête de ce courriel, dans la rubrique Quid Novi du site des Compagnons d'Eole. Je ne peux vous cacher mon étonnement quant à votre argumentation rabaissant l'intérêt des applications thermosolaires.

Contrairement à ce que vous pensez (et là, je parle d'expérience personnelle, dans la mesure où j'ai procédé au placement d'une installation thermosolaire à domicile il y a plus de trois ans), l'été est tout à fait propice aux applications thermosolaires. Elles ne se cantonnent pas seulement à la salle de bain: nettoyage des sols et des vitres, lessives, vaisselles représentent tant de postes où l'emploi d'eau chaude est nécessaire, quelle que soit la saison. Je dirais même que la fréquence des entretiens domestiques est plus grande en été, car portes et fenêtres ouvertes entraînent plus de poussières à l'intérieur. Loin d'être négligeable, l'utilisation de l'eau chaude solaire dans l'électroménager est un moyen radical pour réduire la consommation électrique (économie de 1 à 1,5 kWh sur 2,5 kWh max. par programme de lave-vaisselle sans apport d'eau chaude solaire; économie de 1,5 à 2 kWh sur 2,5 à 3 kWh max. pour une lessive sans apport d'eau chaude solaire). Faites le compte, la réduction de consommation électrique atteint de 50 à 66%! Enfin, en ce qui concerne les douches, permettez-moi de vous rappeler qu'une douche fraîche est quand même à quelques 32-33°, et que l'eau de distribution est aux environs de 18-20°. La différence? Merci au Soleil ;-) Par ailleurs, on a plus souvent tendance à se doucher deux fois par jour, notamment après un dur labeaur provoquant une bonne sudation, ce qui accroît la quantité d'eau consommée par rapport à ce que vous mentionniez, et donc le recours à l'eau chaude solaire!

Maintenant, je peux comprendre votre réticence si vous parlez d'un système mal dimensionné (tant dans sa surface captrice que dans la capacité du boiler) par rapport aux besoins du ménage, mais il faut le dire clairement sous peine de dénigrer complètement ce type d'énergie renouvelable. Or, elle présente l'énorme avantage d'offrir un bon rendement qui mène à un amortissement du coût de l'installation au bout de 6 à 7 ans seulement. Ce rendement est dû principalement au fait que l'on ne transforme pas la chaleur incidente (très abondante) en une autre forme d'énergie. A vous suivre, on pourrait croire que ces installations devraient être rares dans les pays baignés de Soleil. J'en ai personnellement vu deux où, bien au contraire, elles font florès: en Grèce et en Turquie. Dans ce dernier cas, c'est pratiquement 8 particuliers sur 10 qui en sont pourvus (et que dire des hôtels)! Qu'est-ce que ces gens feraient bien de toute cette eau chaude s'ils n'en avaient réellement besoin ?

Pour terminer, laissez-moi toutefois vous dire que votre enthousiasme en matière de solaire photovoltaïque me fait plaisir. Moins parce qu'il s'agit d'une énergie relativement propre (la fabrication des cellules peut se révéler assez polluante) que parce que vous, défenseur explicite de l'énergie éolienne, démontrez votre absence de sectarisme. C'est en fait la meilleure attitude que l'on puisse adopter pour favoriser l'avènement des énergies renouvelables. En effet, dans la plupart des climats, la production stable d'énergie s'accomode mal d'un seul type de source renouvelable (éolien, solaire, hydraulique). Rien de tel que la combinaison de deux, voire plus de deux, sources renouvelables. Des études menées en Allemagne (Frauenhofer Institüte für Energie, si je ne m'abuse) démontre la synergie avantageuse dégagée notamment de la combinaison éolien-photovoltaïque (stabilité de la puissance disponible, diminution de la taille de chaque système individuel). Mais la synergie capitale, à remettre en oeuvre chaque jour, est celle de l'esprit humain avec sa (ses) source(s) d'énergie renouvelable. En gros, faire sien le paradigme suivant: "Je constate que ma source renouvelable me délivre beaucoup d'énergie, que puis-je en faire d'utile et/ou d'agréable. Je constate que ma source renouvelable me délivre peu d'énergie, que puis-je en faire pour l'épargner et/ou l'utiliser au mieux?" C'est en l'appliquant autant que possible que je tire le meilleur parti de mon panneau thermosolaire...

J'espère ne pas avoir été trop long, mais je pense que les éclaircissements en valaient la peine. Par ailleurs, je souhaiterais vraiment que vous fassiez parvenir copie de ce courriel (ou, en tout cas les parties qui ne concernent que l'argumentation) au journaliste auquel vous avez répondu.
J'ajoute que j'ai à ma disposition trois ans de statistiques complètes concernant mon installation, et que je suis prêt à en fournir des illustrations.

Recevez, cher Monsieur Ledru, mes salutations amicales.

Jean-René GABRYL

Observatoire Royal de Belgique,
Avenue Circulaire 3,
1180 Bruxelles,
Tel.: +32 (0) 2 373 02 37
Fax.: +32 (0) 2 373 02 24
E-mail: jeanrene@oma.be
Web home page : http://sol.oma.be

 

Merci pour votre témoignage.

Vous avez raison de rappeler qu'il ne faut pas privilégier une source d'énergie renouvelable par "sectarisme". L'association, les Compagnons d'Eole, est d'ailleurs ouverte à " tout ce qui a trait aux énergies renouvelables et principalement à l'énergie éolienne " (article 3 de nos statuts).

Vous avez également raison de rappeler la complémentarité entre elles. Ceci est particulièrement vrai entre le solaire et l'éolien. En effet, vous savez que les courbes énergétiques de ces deux sources sont en déphasage de six mois (soleil en été, vent en hiver).

Il est également vrai que le solaire est davantage accessible aux particuliers : capteur placé à une faible hauteur, construction et installation plus aisée (ainsi qu'une meilleure intégration au paysage).

Toutefois, je rappelle aussi que c'est l'éolien qui suit le mieux la courbe globale de la demande énergétique des particuliers et qu'avec l'électricité on peut aussi bien chauffer que refroidir.

Pour terminer, et mettre tout le monde d'accord, je crois ne pas être démenti en disant que l'énergie la moins chère est celle qu'il ne faut pas produire ...

Commençons donc par éviter le gaspillage !

Que vaut l'économie de quelques kilowatts si, d'autre part, on brûle des litres et des litres d'essence pour le plaisir ou pour faire joli ...

Bernard LEDRU


PS :Ceux qui sont interessés par un stage de construction de panneaux solaires thermiques peuvent contacter : Les ateliers de la rue Voot - 91, rue Voot - 1200 Bruxelles - Tél : 02/ 762 48 93 - Fax 02/ 779 01 05 - ateliers.voot@skynet.be - PAF +/- 120 Euros stage en juillet

Et, ceux qui sont interessés par l'installation de panneaux solaires (thermiques et photovoltaïques) peuvent se rendre sur la page : http://users.swing.be/compagnons-eole/eolienne/realisat/sareth.htm


 

Objet : Amortissement en 7 ans ?

Dans un des articles du site de Compagnons d'Eole on peut lire ceci:

" En supposant que la durée de vie d'une éolienne soit de 20 ans, sans frais supplémentaires que l'entretien normal, même une éolienne auto-construite n'est pas rentable pour le moment (1979) ! "

Par ailleurs, si on se base sur les données (prévisions) de l'éolienne du Colruyt, 3,2 Mio Kwh/an à 0,0731 Eur/kwh (prix de rachat moyen de EDF) l'investissement de 1,5 Mio Eur est amorti en moins de 7 ans.

Des données presque similaires sont présentées sur le site www.multimania.com/aeolus qui cherche même des investisseurs privés. (C'est à dire amortissement sur 7- 8 ans)

Que croire ? Pourriez pas m'éclairer svp.

Salutations distinguées

Bonjour,

Comparons ce qui est comparable ...

1. " ... une éolienne auto-construite n'est pas rentable pour le moment (1979) !"
L'éolienne de Colruyt a été montée en décembre 1999.
Soit, 20 ans plus tard ...

2. L'éolienne de Colruyt n'est pas une éolienne auto-construite (lisez construite par un amateur). Les éoliennes industrielles n'utilisent pas des matériaux de "récupération", les profils sont usinés, ... Les performances sont donc plus élévées.
Ajouter le gain d'échelle dû au fait qu'elles sont faites en série.

3. L'éolienne de Colruyt est située à 70 m de haut.
Je ne connais pas un seul amateur qui ait dépassé 30 m
La moyenne, parmi les amateurs, se situe entre 12 et 24 m
Ajouter que les vents sont très nettement plus productifs à 70 m qu'à 14 m !

4. L'éolienne de Colruyt a une puissance de 1.650 kW
Les " géants ", parmi les amateurs, atteignent 10 kW

Bref, comparer l'éolienne construite par un amateur et celle de Colruyt revient quasiment à comparer un avion de la première guerre mondiale avec un Airbus A340 ...

Nous ne sommes pas des commerciaux.
Nous ne vendons rien.
Nous ne cherchons pas d'investisseurs.

Nous ne recherchons pas le lucre, le profit, l'argent.
Nous sommes une association sans but lucratif.

L'information est offerte par des bénévoles.

Par ailleurs, nous refusons les migraines, le stress, les ulcères et ... les problèmes d'amortissement ! Ceci n'empêche nullement l'association d'émettre son avis désintéressé sur les grosses machines.

Bien à vous,

Bernard LEDRU


Objet : Principe de la contra-rotativité

Monsieur,

C'est avec beaucoup de plaisir que je viens de découvrir votre site. Il a de quoi plaire: il est bien conçu, il est belge et en vrai français; c'est quand même mieux qu'un site français en vrai belge et surtout beaucoup mieux que les sites "francet" ou "frensè" ou "frenssay" ou ..... qui encombrent l'internet avec leur nouvelle orthographe à choix multiples et à pas variable.

Sur votre site, j'y ai trouvé des fous, des rêveurs, des ingénieux et même des ingénieurs, des inventeurs, des écolos ... somme toute des chouettes mecs dont les réalisations ne sont pas toujours bien accueillies par les "beaucoup moins chouettes" dingues qui nous gouvernent. Bah! ça pourrait être pire, on pourrait avoir Bush et Electrabel n'est pas encore aussi puissante que la mafia du pétrole; il reste un peu d'espoir.

J'ai aussi trouvé une quantité importante de renseignements très intéressants et des liens qui valent le voyage.

Je vous félicite sincèrement pour votre site et aussi pour .... euh... ah oui, pour vos éoliennes.

Voilà qui est dit, j'arrête les violons pour en venir à ma question.

Je suis un fou inventif (pas inventeur, pour ça il faudrait passer à la réalisation) et j'ai pondu sur papier des tas de machins qui sont apparus 10 ou 15 ans plus tard, concrétisés par des inventeurs plus courageux que moi.

Néanmoins, certaines idées me tiennent encore à coeur et entre-autres une éolienne un peu particulière à axe verticale, dont le couple serait plus important (du moins je le crois) que celui obtenu par les autres systèmes.

Il n'est pas impossible qu'elle existe déjà, mais je n'ai rien trouvé de semblable sur l'internet, sauf peut-être une que j'ai trouvée sur votre site, dans les photos insolites, à l'adresse suivante:
http://users.swing.be/sw082929/images/photos/kompany2.jpg

N'ayant aucune information concernant cette image, je ne puis déterminer s'il s'agit d'un principe identique au mien.

Pourriez-vous m'éclairer sur l'origine de cette photo ou de cette éolienne.

Je vous en remercie d'avance, et dans l'attente de vos nouvelles, je vous souhaite bon vent.

Bonjour,

Tant de violon, pour rien ?

Je ne saurai vous éclairer sur l'origine de cette photo.
Elle est présente sur le site depuis des années.

Je l'ai reçu par email ou je l'ai extrait d'une page web dont on m'a communiqué l'adresse. Depuis, j'ai changé d'ordinateur et les courriers électroniques de cette époque sont restés sur l'ancien ordinateur.

De mémoire, je crois que cette éolienne a été construite aux Etats-Unis. Mais déjà à l'époque, je ne suis pas parvenu à la localiser avec certitude. Toutefois, il semble que son fonctionnement soit basé sur un principe analogue à celui repris par Mr KOMPANY, à savoir la contra-rotativité.

Le gros avantage de ce principe est, à mes yeux, une meilleure répartition des poussées au niveau de l'axe. A la limite, les composantes perpendiculaires au vent s'équilibrent, de sorte que l'axe n'a envie que de reculer face au vent.

Dans un système de type Savonius, l'arbre a envie non seulement de reculer face au vent, mais aussi à se déplacer latéralement, la pression à gauche de l'axe n'étant pas égale à celle de droite.

Toutefois, l'avantage de la contrarotativité me semble trop faible au regard de la fragilité plus grande de l'axe.

Dans le cas du Savonius, l'arbre peut être plein.
Dans celui de la contra-rotativité, il y a deux arbres, tournant l'un dans l'autre, en sens contraire.

Un petit schéma vaut mieux qu'un long discours.
Je vous renvoie donc sur la page suivante :

http://users.swing.be/sw082929/article9.htm#contra_rota

Au niveau du couple de démarrage, il est probable que le principe de la contra-rotavité soit meilleur en ce sens que la moitié (au maximum) de la surface de l'aube supérieure peut servir de déflécteur pour l'aube inférieure. Ce maximum est atteint lorsque les deux aubes sont superposées et perpendiculaires au vent. La surface de ce déflecteur "providentiel" est toutefois nulle, lorsque les aubes sont dans le fil du vent. Cependant, ce maximum réapparaitra une seconde fois au cours de la rotation, lorsque la moitié de l'aube inférieure servira de déflecteur pour celle supérieure. Ce nombre de maximum et minimum sera naturellement à multiplier par le nombre d'aubes par niveau.


Bien à vous,

Bernard LEDRU


Chargé de la gestion du site Internet
www.compagnons-eole.org


----
A mon humble avis, le navigateur Opera 7.01 surpasse celui de Microsoft. A vous de juger.
http://www.opera.com/

Post Scriptum : Personnellement, j'essaie d'élever quelquechose avec des pierres vivantes. Et, je peux vous assurer qu'il n'y a pas que des "chouettes mecs" parmi les auto-constructeurs ... Certaines réalisations (souvent remarquables pour un particulier) sont un appel à la reconnaissance, voire trahissent un besoin d'amour. Une fois "démasqués", ils sont beaucoup moins chouettes ...

Quant aux "dingues qui nous gouvernent", je crois qu'ils sont moins dingues que manipulateurs. Et ceci est d'autant plus facile que les "victimes" aiment entendre ce qu'elles ne sont pas.


Objet : Réalisation d'une génératrice

Monsieur,

Je cherche à réaliser à partir d'un simple moteur asynchrone 1,1 KW triphasé 4 poles 1500 tr/mn une génératrice asynchrone.

Votre association a telle une expérience en ce domaine.

Merci.

 

Bonjour,

N'étant pas un technicien (et, pour l'heure, étant peu intéressé par l'aspect physique des choses et encore moins par l'électricité), je ne peux que vous renvoyer vers des techniciens. En effet, mon rôle au sein de l'association consiste, via les nouvelles technologies de la communication, à permettre aux techniciens de publier leurs savoirs, conseils, expériences; d'échanger leurs informations, ... (et à apporter une aide à la gestion administrative de l'association).

Pour répondre à votre question. Oui, l'association a une (très) bonne connaissance dans le domaine des génératrices. Sa bibliothèque contient, via des dons ou des achats, des ouvrages ou copies d'ouvrages sur ce domaine. Nombre de membres sont capables de rebobiner un moteur électrique. L'un d'eux était capable de réparer, modifier ou reconstruire tout type de moteur électrique (il disposait d'un atelier, d'un four, d'un tour, ... il s'était spécialisé dans la réparation de pièces de collection : automates, anciennes voitures, ...)

Je ne doute donc pas que leurs connaissances vous soient très utiles.

Je vous invite à les rejoindre sur le forum
http://www.oragora.com/cgi/forum1519.cgi?numforum=15199

Bien à vous,

Bernard LEDRU


Chargé de la gestion du site Internet
www.compagnons-eole.org


 

coopérative ? Informations Page d'accueil