L'eau, source de vie et d'inspiration

 

Les pluies acides

réalisé par Cravotta Laeticia et Parise Sophie, 6e. sciences-langues (2001-2002), sous la direction de R.Renier

TABLE DES MATIERES

 I/ Introduction

 II/ Qu’ est-ce qu’une pluie acide ?

a)    définition

b)   explication

c)    échelle des pH

 III/ Les polluants principaux

a)    SO

b)   NO

c)    Graphique

 IV/ Etendue du problème

a)    explication

b)   carte

 V/ Causes des pluies acides

 VI/ Conséquences des pluies acides

a)    sur les forêts

b)   sur notre santé

c)    impact sur l’ eau

 VII/ Les solutions

 VIII/ Conclusion

 IX/ Bibliographie

 

 

I)  INTRODUCTION

 

        Les fumées et les gaz émis par les voitures et les usines rendent acides la pluie, la neige et le brouillard. Des pluies acides tombent dans des régions de presque chaque continent et abîment peu à peu notre environnement. Toute forme de vie peut ainsi disparaître des lacs  au fur et à mesure que leurs eaux s’ acidifient. Beaucoup de villes, d’ hommes, de cours d’ eau, de lacs, ... subissent les effets néfastes des fumées acides et de la pollution. Les pluies acides ne sont pas un problème nouveau mais elles augmentent et s’ aggravent au point de susciter notre inquiétude . Elles constituent depuis la révolution industrielle un des problèmes les plus sérieux pour notre environnement.

 

II)   QU’ EST- CE QU’ UNE PLUIE ACIDE ?

 

A/ Définition

 

         Une pluie acide est une pluie rendue acide par son contact avec la pollution atmosphérique causée par les voitures, les usines et les centrales. En atteignant le sol, elle provoque de nombreux dommages à la faune et à la flore.

 

B/ Explication

 

        Toute pluie est légèrement acide : le gaz carbonique contenu naturellement dans les goutelettes d’ eau se dissout et forme un acide faible. Celui-ci est utile car il dissout les produits minéraux du sol qui peuvent dès lors être absorbés plus facilement par les plantes et les animaux. Mais une acidité plus forte que la normale devient nuisible. Dans certaines régions d’ Europe et d’ Amérique du Nord, l’ acidité des pluies a augmenté de façon brusque et importante depuis quelques dizaines d’ années. Elles sont devenues , à certaines endroits , de 10 à 200 fois plus acides que les pluies normales. Leur acidité peut être mesurée grâce à l’ échelle des pH. Les pluies acides constituent une forme de pollution atmosphérique faisant actuellement l’ objet d’ une grande controverse en raison des importants dommages dont elles seraient responsables sur l’ environnement.

                          

 

C/ L’ échelle des pH

 

à SCHEMA :

 

 

 

 

à EXPLICATION : L’ échelle des pH mesure les niveaux d’ acidité et de son contraire , l’ alcalinité ( = la basicité ). Les chiffres de 0 à 14 vont de la + forte acidité à la + forte alcalinité. Le pH 7, au milieu, marque l’ état neutre de l’ eau pure. Dans cette échelle , chaque chiffre indique un état 10 fois plus fort ou plus faible que le chiffre voisin. Par ex , un liquide de pH 3 est 10 fois plus acide que celui de pH 4 , 100 fois plus acide que celui de pH 5 ...

La pluie la plus acide observée sur la terre est tombée à Pitlochry   (Ecosse) en 1974 : elle était presque aussi acide que le jus de citron.

 

 

III)    LES POLLUANTS PRINCIPAUX

 

         Il existe 2 principaux polluants : le SO   et le NO . Quand ces 2 substances traversent ensemble l’ atmosphère, elles peuvent être très dangereuses pour le système. 

 

        A/ SO   (= dioxyde de soufre)

 

Les principales sources de SO  proviennent des fonderies (= usines où l’on fond les métaux et les alliages pour faire des lingots ou pour leur donner leur forme d’ emploi). Aux USA , les compagnies d’ électricité sont la plus importante source d’émission de SO   .

 

 

    B/ NO   (= oxydes d’ azote)

 

Les principales sources de NO   sont les voitures et les transports en commun. Il y a aussi des sources fixes comme les centrales thermiques et la combustion commerciale et résidentielle . les USA ont réduit leur émission de 1,8 millions de tonnes par rapport à 1980.

 

       

        C/ Graphique

  

IV)  ETENDUE DU PROBLEME

 

A/ Explication

 

      Les pluies acides constituent un problème mondial que les pays développés ( tels que la France et l’Allemagne entre autres ) reconnaissent comme un problème capital.  Par contre, dans de nombreux pays en voie de développement, tels que la Thaïlande et l’Inde, les gouvernements refusent d’admettre que la pollution est un problème grave.  Ces pays ne souhaitent pas stopper la croissance de leurs usines et industries.  Par conséquent, ils continuent à utiliser toujours plus les voitures et à agrandir leurs villes, ce qui augmente encore plus la pollution de l’ air.

 

B           / Carte

 

V

V        V)  CAUSES DES PLUIES ACIDES

 

Les pluies acides sont provoquées par des nuages qui peuvent se déplacer de 500 km chaque jour , dans la direction du vent.

Ainsi, la pollution créée dans un pays peut parcourir des milliers de kilomètres et s’abattre sur un autre pays.  Par exemple , 2 ou 3 jours suffisent pour que la pollution de la Grande-Bretagne soit transportée au-dessus de la mer du Nord jusqu’à la Suède et la Norvège. Les principales causes sont les fumées et les gaz des Voitures et des usines.

 

VI)   CONSEQUENCES DES PLUIES ACIDES

 

Les pluies acides agissent sur plusieurs parties de l’ environnement, comme les forêts, les cours d’ eau et les lacs mais aussi sur notre santé.

 

        A/ Les forêts

 

·        Dans les forêts, les conséquences peuvent être très légères ou très graves, tout dépend de la région et de la concentration du polluant présent dans l’atmosphère.  Les pluies acides endommagent généralement les feuilles et aiguilles des arbres ; d'où leur résistance au froid est fortement diminuée et leur reproduction ainsi que leur germination sont arrêtées.  Les arbres résistent de moins en moins à la sécheresse, aux maladies et aux insectes ravageurs.

·        La capacité des forêts à résister à l’acidification est liée directement à l’endurance du sol face à l’acidité.  Si le sol ne parvient pas à neutraliser l’acidité, les arbres en seront les premiers touchés.

·        Plus les sols sont exposés aux pluies, plus ils s’appauvrissent en éléments nutritifs essentiels pour les cultures.

·        Les pluies acides causent une augmentation de la concentration de l’aluminium dans les sols.

 

B/ Notre santé

 

La pollution des voitures et des usines menacent également notre santé. Les gaz d’échappement empoisonnent l’air que nous respirons.  L’eau potable est contaminée par des produits chimiques contenus dans les pluies acides.  Dans certaines parties de la Suède, les enfants souffrent de diarrhée et leurs cheveux deviennent verdâtres car l'eau acide contient du cuivre.

1)    effet sur le cerveau : l’ Aluminium et le Plomb présents dans l’eau peuvent endommager le cerveau et le système nerveux. L’ Ozone (*) des villes peut provoquer des douleurs aux yeux, au nez et à la gorge.  Le monoxyde de carbone qui s’échappe des gaz de voitures rend somnolant et occasionne des migraines.

(*) L’ ozone est une forme spéciale d’ oxygène.  Il se trouve normalement dans la haute atmosphère et arrête les rayons ultra-violets.  Par temps chaud, les hydrocarbures des gaz d’échappement réagissent avec les oxydes d’azote de provenances diverses et produisent un ozone artificiel au niveau du sol.  Cet ozone est lui-même un polluant, et il peut se combiner à d’autres.

 

2)   effet sur les poumons : de nombreux polluants de l’atmosphère comme l’ozone peuvent engendrer l’asthme et autres allergies.  L’organisme absorbe facilement le monoxyde de carbone qui l’empêche de prendre tout l’oxygène dont il a besoin.

 

 

 C/ Impact sur l’ eau.

 

·        Lorsque les cours d’ eau s’acidifient, plusieurs espèces de la vie sous-marine disparaissent ; d'où perturbation de la pyramide alimentaire du  lac : les poissons meurent, donc, le nombre d’ oiseaux seh nourrissant de poissons diminue et ainsi de suite.   C’ EST UN CYCLE SANS FIN

·        Un lac atteint par la pollution acide est étonnamment beau.  Comme il ne reste presque plus d’ êtres vivants dans le lac, et que les poussières et sédiments sont souvent retenus dans son lit par certaines mousses qui survivent dans les eaux acides, son eau devient transparente comme le cristal.  Mais une telle beauté est trompeuse car ce lac est devenu un désert.  Certaines espèces animales, notamment les poissons, peuvent supporter temporairement une acidité modérée de l’eau.  Mais quand elle atteint un certain niveau, les plantes et les animaux disparaissent presque tous, excepté les plus résistants.

·        Un lac aux eaux saines entretient une grande diversité d’espèces vivantes : des plantes, du plancton, des mollusques et des poissons dans l’eau ainsi que des plantes flottant à sa surface et d’autres animaux sur ses rives.

·        Un lac aux eaux polluées ne peut entretenir que quelques espèces spécialement résistantes.  Les poissons y meurent et les oiseaux sont alors privés de leur principale source de nourriture.  S’ ils mangent alors des larves d’ insectes qui ont absorbé l’ aluminium contenu dans les eaux acides, ils meurent à leur tour.

       

VII)   LES SOLUTIONS

            1/ Dans la maison

a)   diminuer notre consommation d’ eau pour moins la polluer

b)   acheter des appareils qui consomment le moins d’ énergie possible

c)    isoler les maisons

 

  2/ Dans le jardin

réaliser un aménagement paysager qui nécessite le moins d’ entretien possible

3/ Dans les transports

a)    faire du covoiturage

b)   au lieu de prendre 1 voiture, marcher ou faire du vélo

c)    utiliser une essence moins polluante

 

4/ Dans les lacs

- il existe un moyen de réduire l’acidité des lacs : y déverser des tonnes de chaux ou de calcaire broyé, afin de neutraliser leur acidité.  Mais c’est un remède à court terme, difficile à appliquer, coûteux qui de plus,  “guérit” les symptômes de la pollution acide, sans en supprimer ses causes.

 

 

VIII)  CONCLUSION

 

Les pluies acides peuvent devenir un problème beaucoup plus grave qu’il ne l’est déjà.  Les causes de celles-ci sont nombreuses, comme par exemple les émissions de SO   et de NO   provenant de la circulation automobile et des fonderies.  Les conséquences s’aggravent au fil du temps ( ex: présence de plus en plus importante de la déforestation ). En ce qui concerne les solutions, elles sont surtout de l’ordre de la consommation personnelle et donc adressées à tous.

 

IX)  BIBLIOGRAPHIE

 

·        source internet :

http:// esjn.crisveraine.qc.ca/ rescol 2000/ physique/ pluiesac/solutions.htm

·        Encarta 2000

·        “ les pluies acides” , Editions Gamma -Saint Loup

·        Collection : “ Le monde qui nous entoure” : “ Les pluies acides” , Editions gamma jeunesse-héritage jeunesse