Georges Guétary
dans le temps de mai (2000),
F. Lemarque
Francis Lemarque 
(photo X, DR)
cultive en son jardin son art et sa pensée,
sur temps de vie et de mort, 
sur temps du paradoxe.
M Legrand
Michel Legrand 
(photo X, DR)
 Scène 1
paradoxe ?
 Scène 2 :
vérité ?
 Loge : et...
Rideau de transition
Sortie

TEMPS DE MAI, TEMPS DU PARADOXE ?

"Le mois de mai fleurit...", se poursuit la chanson commencée en janvier et emperlant chaque mois jusqu'à deux encore qui nous ramèneront au début de la boucle infinie du temps de ce chapitre "Éphémérides".

Et chante ainsi, dès le 1er universellement fêté,

"Il est revenu le temps du muguet
"Comme un vieil ami retrouvé..."
que Francis LEMARQUE écrivit au départ de la composition de SOLOVIEV et MATTOUSSOUSKY.
Si Francis LEMARQUE, alias de Nathan KORB*, rappelle ainsi ses affinités russes, Georges GUETARY dans son interprétation s'extrait d'une relative mélancolie par une rythmique dynamique que soutient Jo MOUTET à l'accompagnement.

Mais "la vie brève" s'impose dans la généreuse floraison de mai, TEMPS DU LILAS,  bien éphémère lui aussi.
Et Georges GUETARY ici ne pourra échapper à la tonalité dont Michel LEGRAND* a imprégné le texte d'Eddy BARCLAY et Eddy MARNAY, et communément dans les oreilles, lui aussi :

"Quand tous les les lilas, tous les lilas de mai..."

C'est comme si la fleur, signe de vie, d'élan, de renouveau, exacerbait simultanément la conscience  de la mort....

Conscience qui submergera, on le découvrira, DALIDA, venue, elle aussi, du Nil après Georges GUETARY, et à qui convenait si bien apparemment

"C'était le temps des fleurs...",
au point que l'enregistrement qu'en fit Georges GUETARY resta le privilège des Canadiens.  Parce que plus intensément fatale encore par l'imparfait de conjugaison, nonobstant une rythmique assez dynamique dans le refrain, mais comme a contrario désespérée ?
Retour au  sommaire de page  ou poursuivre:

TEMPS PLUS VRAI DE L'ATTENDU ?

C'est aussi comme si Georges GUÉTARY "avec le temps" et quoique toujours dynamique et plein d'élan avait pris conscience de ce temps et échappait à l'emprise juvénile…
Enregistrée elle encore au Canada, et beaucoup moins connue,
LES FLEURS ET L’AMOUR
répondra cependant mieux peut-être à l'attente indéfectible dans laquelle a placé Georges GUÉTARY.
Son thème pourra rappeler la chanson précédente retenue pour avril, Mon p'tit bouquet de fleurs.
Son sujet néanmoins atteint plus largement à l'universel et jusqu'à une tendance philosophique même,
sertie dans la poésie simple et forte d'une métaphore
justement mariée à une douce mélodie qui estompe à l'extrême le tempo de baïon, quasi imperceptible :
Ne  pleure pas sur les fleurs
Ne pleure pas quand ell’s meurent
Et dis-toi que pour renaître ailleurs
Il leur faut
"... une rose aux cheveux..."
Photo X,  DR
Un peu de soleil un peu de terre un peu de pluie
Un peu de lumière un peu de jour un peu de nuit
Un peu de couleurs un peu de rose un peu de blanc
Un peu de chaleur un peu de neige un peu de vent
Et du temps et du temps
Un peu de parfum pour qu’un matin venu de loin
La première abeille ou le premier papillon brun
Volent sur leur cœur pour y poser tout doucement
Un peu de mystère un peu de sève un peu de sang
Du printemps du printemps
Il n’en faut pas davantage
Pour qu’un jour sur ton corsage
Un bouquet de fleurs sauvages
S’accroche comme une image
De joie de joie
Mieux que des mots ce bouquet te dira tout l’amour
Qui bat pour toi dans mon cœur plus vivant chaque jour
Le bonheur le plus tranquille
Est comme une fleur fragile
Il lui faut pour vivre un peu de larm’s un peu de joie
Un peu de tendresse dans la douceur d’une voix
Depuis le jour où mes yeux se sont posés sur toi
Ce bonheur qui embellit ma vie je ne le dois
Rien qu’à toi
C’est pourquoi
Ne pleure pas sur les fleurs
Ne pleure pas quand ell’s meurent
Et dis-toi qu’ell’s revivront toujours
Dans ton cœur dans ton cœur
Et mon cœur.
"LES FLEURS ET L'AMOUR" (< "LA CICORIA"), 
paroles françaises de Francis LEMARQUE, musique et  paroles originales de Domenico MODUGNO, © 1955 TROPICALES, Paris (< ACCORDO, Milano) - DR
Interprétée aussi par Francis LEMARQUE, Renée LEBAS, Claude GOATY, 
elle appartient au courant de l'époque des rythmes sud américains rendus célèbres par Xavier Cugat, Perez Prado,  ...*

Hors thématique, ces quelques chansons montrent une attention de plus en plus exigeante de Georges GUÉTARY à la qualité textuelle, à la recherche d'auteurs et de compositeurs en accord avec ses ressentis intimes davantage qu'aux attentes publiques -qu'il ne déçoit cependant pas.

Retour au  sommaire de page  ou poursuivre:

TEMPS DES FLEURS, TEMPS GUETARY ?

Revenant à la thématique, la fleur, on l'observe, a tissé le répertoire de Georges GUÉTARY :  L'œillet et le basilic , la nuit de Noël en 1935, a ouvert sa carrière, Je connais une fleur, par le film UNE FILLE SUR LA ROUTE ou VOYAGE INCOGNITO, l'a ramené au classique (Brahms), lequel  lui reviendra plus tard encore par Chopin et puis par un pot pourri des classiques de l'opérette, avant que par Cerisier  rose et pommier blancravivant avec d'autres succès populaires passés qu'il n'a pas alors enregistrés, il fermerait sa carrière en joie de vivre dans laquelle il entraînait son public, public qu'il avait dans un schéma précédent de tour de chant dynamisé par
"Au mois de mai,
"Belle Isabelle,
"Quand tu es née,
"Belle Isabelle,
"On t'a chanté,
"Belle Isabelle,
"Cette chanson que te chantait ta maman..."
Et si "Le mois de mai fleurit, ...", c'est dans l'annonce de juin dont la page fut précédemment ébauchée,
et pour un écho iconographique dans la page consacrée à Janine GUETARY-GUYON .
Mais il vous plaira peut-être de butiner à votre guise au gré du menu ci-après ?
* Cette page invite à quelques élargissements et ouvertures 
-avant  quoi, si vous voulez revenir ici entre l'une et l'autre, n'oubliez pas de commander un signet- :
à propos du vrai nom de Francis LEMARQUE, Michel BRACQUART a composé un Dictionnairedes véritables identités de 4 000 personnalités
• père de Michel LEGRAND, le chef d'orchestre Raymond LEGRAND accompagna Georges GUÉTARY pour certains de ses premiers enregistrements ( et Cent ans de chanson française de Brunschwig, Calvet et Klein (Seuil) reste à notre sens un des ouvrages de base pour qui s'intéresse à la chanson - à quoi ajouter, par l'Internet, Chanter.com);
• à propos d'évolution, de courants de la chanson,
  - signalons que Benoît NÉDÉLEC, déjà cité comme jeune attentif à la chanson précédant sa génération d'aujourd'hui, a récemment greffé sur une trame préétablie ses choix personnels des interprètes "passés" qui le touchent;
  - rappelons que Sophie DRANSART a rédigé et défendu en Sorbonne un mémoire sur La Chanson française sous l'Occupation;
  - informons que Marc DANVAL compte consacrer une émission d'été au moins à Renée LEBAS.

@

Si vous souhaitez plus d'informations sur certains contenus, veuillez
1. introduire votre adresse électronique : 
2.  préciser les éclaircissements qui vous intéressent :
Michel BRACQUART et/ou  Benoît NEDELEC et/ou Sophie DRANSART et/ou  Marc DANVAL
3. après avoir vérifié la justesse de votre @,  ou 
Il n'est ici question que d'intention culturelle sans objectif mercantile; si, toutefois, vous désiriez acquérir des textes évoqués, il serait normal que vous acquittiez leurs auteurs d'un juste dû de reproduction et d'expédition qu'ils vous détermineraient eux-mêmes, ce formulaire n'étant que libre intermédiaire.

Francis LEMARQUE, ici plusieurs fois cité,  s'impose comme une constante de Georges GUETARY dans ses désirs de "non-Guétary" —rappelons la fable plaisante de L'ÂNE ET  LE  PAYSAN— : on peut approcher cet auteur-compositeur-interprète attachant par plusieurs sites (v. liens ci-après)
Merci à votre venue, avec l'espoir de votre retour :
abonnement aux nouveautés et/ou commentaire
• Retour au  sommaire de page  de rubrique ou
• Aller à l'introduction de la rubrique et à sa table des matières ou
• POURSUIVRE / SORTIR 
1. Par liens que suggère la page :
Notre site : Sommaire>Recherche 
et/ou :
Sujets :
Autres sites ou adresses :
Sommaire>Ephémérides>cases ad hoc
Avril

Sommaire>Le Personnage>1.Sublimation>Rivages
Noël de 1935
Sommaire>Traces>Films *
Une Fille sur la Route
Sommaire>Ephémérides>cases ad hoc
Juin
Par Sommaire>Les Siens>Janine Guyon *
Janine Guétary-Guyon
• en novembre 1999, temps des contes, 
par L'ANE ET LE PAYSAN
• en mai 2002, temps des fleurs encore -et de etrouvailles, 
par LE TEMPS DU MUGUET
 Francis Lemarque
choisi par
Georges Guétary
Contacts restés sans suites.
Google communiquera rapidement ces sites
* si page ou lien non encore présents

2. Par libre choix dans le sommaire de la fenêtre de gauche
<<Si elle n'est pas présente, l'appeler par ce lien
Avec D.R. aux auteurs d'extraits et de photos (v. note générale in "Accueil" cf  le ©),
et l'assentiment gratifiant de Madame Guétary,
© 1999-2002, Louis Pieters pour l'ensemble du site,
© 2000/05 pour cette page sur <http://club.euronet.be/georges.guetary/>, 
© 2002/10 pour sa reprise et sa refonte sur <http://www.georgesguetary.net>