21 juillet, 2004

GEORGES GUETARY
présent dans le temps ou Ephémérides :
OUVERTURE

Majesté naturelle



DR programme Alhambra Bxl 1952,col. L. Pieters
"Ouverture", comme pour l'opérette
-ou la comédie musicale-,
dont on le définit le prince,
y ayant intronisé Luis Mariano comme son roi. Elle implique rythme, bonne humeur, vitalité, soleil, joie de vivre, 
temps qui va, confiant et incessant,
image même de Georges GUETARY, 
héliotrope en quelque sorte.
Ainsi, quand il partit vers son Olympe d'origine, 
en septembre 1997,
il restait en ses 82 ans dynamiques tout animé de projets :
il ne voulait pas entendre parler de la retraite.

Ainsi nous est-il venu à l'esprit
de lui consacrer cette forme d'éphémérides 
où les mois ou les saisons se succéderont 
comme des tableaux successifs  d'une comédie musicale.



Sommaires succincts


  Janv. Févr. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
1997   Hommage Wallon ?  
1999   Solaire
et lunaire
Route
fleurie
He brake
the show
Noble aventurier
ou
paysan niais ?
Noël
balise sa vie
et
sa survie
2000 Présent
aux étrennes : CD, portrait
Lambros Worloou,
germe de Georges Guétary
Giboulée
d'hommages, Carnaval
et merveilleux
Français
contemporain doublé
d'une image exotique.
Avec
Francis Lemarque et
Michel Legrand,
Frédéric Dard
rejoint Monsieur Carnaval chantant Pelé
Trinidad,
réminiscence de Honolulu ;
toujours présent
Cartes postales pour
le fanal ...
Il chante
Aznavour
Allegro
des Guétary : naissances et CD
  De
la quarantaine
gaie
à
l'éclosion
quinquagénaire
(lg bx 2/4)
2001 Carnavals en route fleurie (lg bx 3/4)               TRENTE
ET QUARANTE

nous est enfin rendu,
rappel con brio
de l'Image Guétary
 
2002 Avec Jean Richard et Gilbert Bécaud   Jo Moutet,
compagnon d'éternité
et de Joie
Avec F. Lemarque
pour un mai
mitraillé et blessé
Georges Guétary
survit
par les médias,
mais les CD
restent redites
LE CHEMIN
DU PARADIS

conduit
aux anniversaires
et au déboire
Contre terrorisme
et
despotisme
nationaliste,
une fidélité
tranquille
le ragaillardit.
2003 Avec
Eddy Marnay,
avec
Françoise Giroud.
  De la Journée
de la Femme
à la fête
des Pères,
la femme
selon Georges Guétary.
Jacques Plante, André Claveau
et Bob Hope meurent pour survie
Jean Dréjac les suit
et puis Michel Constantin et revit entre temps le cinéma
Tisserand de Noël,
Georges Guétary
adresse par ailleurs
un clin d'œil
à Aznavour et
à Salvador,
durant que le disque
le remémore aux U.S.A.
2004                        

Merci à votre visite, avec l'espoir de votrez retour :
abonnement aux mises à jour et/ou commentaire
Retour éventuel au sommaire de page, à l'introduction au chapitre et à son sommaire ou POURSUIVRE / SORTIR 1. Par suggestions du tableau ci-dessus; 2. Par libre choix dans le sommaire de la fenêtre de gauche
<<Si elle n'est pas présente,  l'appeler par ce lien
Avec D.R. aux auteurs d'extraits et de photos (v. note générale in "Accueil" cf. le ©),
et l'assentiment gratifiant de Madame Guétary-Guyon,
© 1999-2004, Louis Pieters pour l'ensemble du site,
© 2000/09 pour cette page sur <http://club.euronet.be/georges.guetary/>, serveur maintenant inexistant,
© 2002/05/18 pour sa reprise et sa refonte sur <http://www.georgesguetary.net>
© 2004/07/21 pour sa mise à jour.
Version 2.2c