Projet de création : 2005/02/03; mise au point : 2005/03/29; reprise : 05/04/13

GEORGES GUETARY,
LE CHARME DE LA MER

Les chansons de mer et de marins révèlent, réveillent, raniment cette vieille et éternelle thématique qui nous hante et à laquelle peu ont le courage, la force de se donner vraiment. Elles deviennent ainsi légendes, romans, poèmes, chansons pour entretenir le rêve.
DR : La Provence
Le sens global de cette thématique invite par ailleurs à la rapporter à aujourd'hui.
Dans le répertoire de Georges Guétary, elles prennent voies et tons significatifs curieusement proches de l'identité de Lambros Worloou -et des Worloou mêmes de sa lignée : François et Hélène Guétary.
Sommaire de Page :
1 "Quand les marins sont là"
2 "Ma vie est un voyage"
3 "Enfants du Voyage"
Être informé et orienté

Admirativement à Maud Fontenoy
qui bouleverse les schèmes
et conduit à les reconsidérer.


"Quand les marins sont là"

Le marin -la mer- revient, lancinant, dans les choix de chansons de Georges Guétary :
1948 PEDRO, LE PECHEUR PoteratL
<an. Purcell
Parr Davies EMI 855 372 2 (cd)
1949 LE BAR DES ADIEUX Valandré Borel-Clerc Marianne Mélodie 9971 509 (cd);
EMI 523 678 2 (cd);
EPM 996022 (cd).
1951 TROIS FLEURETTES Larue Louiguy Marianne Mélodie 971 510 (cd)
1953 MARCO POLO Bonifay Magenta EG 107 (45 t.)
1957 TROIS CORSAIRES Chabrier Moutet EMI 523 678 2 (cd)
1961 MARIN Broussolle Scharfenberger 4P EG 544 (cd)
1986
QUAND LES MARINS SONT LÀ Ringold LopezR 3W 66349 CA 671 (33 t.)
in opérette Le Roi du Pacifique
Toutes sauf MARIN principalement et PEDRO, LE PÊCHEUR pour la version anglaise originale, furent créées par Georges Guétary.
Quel sens, dès lors, supposer à ces libres choix, un sens même qui dépasse et même annihile l'image laissée peut-être du marin d'opérette, du marin de pacotille ?
Photo : Richard Bouchara pour"Ici Paris", 1987/12/22, DR :
du temps de l'obstination de Francis Lopez à redire ses phantasmes exotiques... et à figer l'image du chanteur.
Le marin est l'alter ego du héros terrestre. Avec son contrepoids couramment oublié par ses admirateurs, l'antihéros, par ailleurs évoqué déjà (1). C'est ainsi davantage le contenu que la chronologie qu'il faut ici considérer, encore que les dates ne soient pas insignifiantes.

Le héros est typiquement Marco Polo évidemment, aventurier glorieux dont le seul nom empanaché fait tomber toutes les filles en rêve. Il vient tard dans le répertoire à l'opposé du héros terrestre : 1953. C'est toujours la gloire alors de Georges Guétary, mais le triomphe de La Route Fleurie estompe et fait ombre à l'image à laquelle il est associé : MARCO POLO la ressuscite. Comme le ressuscitera quelque trente ans plus tard QUAND LES MARINS SONT LÀ , par Lopez invariablement, attaché à cette vision juvénile, quoique le cliché, par le rythme, le ton et l'interprétation, flirte intensément avec la dérision après les puissance, hauteur, éclat vocaux de MARCO POLO de ligne lyrique : quand les marins sont là, le corset de la bienséance se libère, soit, mais pour un temps réduit, un temps d'ivresse passagère, un temps de bordée primaire, voire primitive, quand Marco Polo à la première personne du singulier, c'est Georges Guétary lui-même.

Or, les autres chansons du thème essentiellement expriment la tragédie du destin du marin : attiré par l'aimant fascinant des horizons et de la liberté où doivent le porter les flots, il est miné par le regret, par la peine : LE BAR DES ADIEUX laisse une mère en peur et pleurs, le marin frivole de TROIS FLEURETTES, Georges Guétary lui-même ici aussi par la première personne du singulier encore, ne trouvera l'apaisement que lorsqu'il retrouvera celle qu'il abandonna, sujet que reprend autrement Marin en forme de leçon ou de conseil par la deuxième personne impliquant que la maturité s'adresse à la jeunesse impulsive et écervelée.
Or aussi, les TROIS CORSAIRES, ne sont plus que trois fantoches moqués joyeusement pour la dérision la plus totale : Georges Guétary alors a mûri intensément et veut rompre avec cette image qui l'emprisonne; voulant s'imposer divers, multiple, inattendu sans décevoir, il apprécie que lui soient proposés des antihéros tels que ceux-là, tel que Mario, le petit charbonnier. (2)



Pedro ainsi est le seul adulte réaliste en l'affaire, sans perdre pour autant son rêve, au contraire : modeste pêcheur méprisé par le père de son aimée, riche bourgeois, il part à la conquête de sa gloire pour revenir triomphant, apte à enlever Nina pour une chanson de vie de couple qui ne finira pas. Elle est un choix libre de Georges Guétary, quasi simultané à celui du BAR DES ADIEUX , période du deuxième exil volontaire de Georges Guétary pour l'espoir de gloire -ou de triomphe (3).



Retour au sommaire de page ou poursuivre :

"Ma vie est un Voyage"

Mer et marin sont une part de la thématique du voyage qui n'a cessé de nourrir le répertoire de Georges Guétary. Jusqu'à cette fameuse QUÊTE révélée en français par Jacques Brel (a) autrement rendue par UN JOUR, QUE J'AURAI DU COURAGE (b) et même cette forme de confession, de dilemme en dialogue contradictoire interprété avec sa femme, MA VIE EST UN VOYAGE (c).

C'est que sous le prestigieux héros campé à la première personne, sous les antihéros joyeusement moqués, sous le sublime Pedro qui n'est pas lui, Georges Guétary n'est pas qu'un interprète, mais un animé constant des départs, incorrigible malgré la conscience et le vécu de l'insatisfaction finale que rend TROIS FLEURETTES (1951) anticipant sur MA VIE EST UN VOYAGE :

"Le bateau va s'en aller
"La passerelle est levée
"Dans les mains tremblent des mouchoirs
"Au revoir
"Au revoir"

Au Revoir,
Rouaud & Ledru,
Beuscher, 1951.
chantait-il en 1951 pour tenter de consoler celle qu'il quittait, après qu'un an plus tôt c'est le souvenir de ce qui ne reviendrait plus qui suscitait la nostalgie :
"Dans les juillets de mes vacances
"Elle s'enfonce vers la mer / "Elle courait jusqu'à la mer
"Sous le soleil où elle danse / "Sous le soleil où elle danse
"Ma route bleue c'est mon été / "Ma route bleue près du clocher
"Près du clocher caché / "Ma route bleue c'était l'été
La Route bleue de ma Jeunesse, Amade & Wal-Berg, Breton, 1950.
C'est que la mer eut un rôle majeur, un rôle moteur dans le destin de Georges Guétary, dans le destin des Worloou même.
Ses grands-parents d'abord émigrèrent. A cause de la poussée turque, soit, mais aussi par imprégnation socioculturelle et condition géographique : la multitude d'îles quasi constamment visibles d'un lieu à l'autre poussaient naturellement le peuple hellène à naviguer.
Pour Musidisc-Europe 30 CV 1355, Hélène Guétary, 1975,
Hélène Guétary qui chanta en duo avec son père "Nous allons faire un beau voyage" (d), voyage en Grèce où ils verront le Pirée, Pirée rappelant la chanson Les Enfants du Pirée (e)...
Et trait d'union davantage que séparation, la même Méditerranée vue d'Egypte emmènera Lambros Worloou vers un Paris mythifié, vers Georges Guétary qui le feront ricocher par l'Atlantique sur Londres d'abord, sur Broadway ensuite, vers cette Amérique autrement mirifique où lui succéderont plus tard ses enfants, Hélène et puis François... (4)
________
(a) 1970, cd EMI 7243 5 38442 2 6, Brel<Darion & Leigh. (re)
(b) 1970, 45 t GE 31, Monard & Salvador. (re)
(c) 1979, 33t MPF MU 222 Y, Sire & Moutet. (re)
(d) 1967, Chabrier & Moutet, cd EMI 523 678 2. (re)
(e) 1961, Larue & Hadjidakis, cd EMI 7243 5 38442 2 6. (re)
Retour au sommaire de page ou poursuivre :

"Enfant du voyage"

La mise en site de cette thématique fut provoquée par le deuxième défi de Maud FONTENOY : traverser seule le Pacifique à la rame après l'avoir réussi pour l'Atlantique. (5)
Conjointe à d'autres (celles d'Isabelle Autissier, de Catherine Chabaud, d'Ellen Mac Arthur, Karen Leibovici, Anne Liardet), cette victoire féminine, typique de notre époque, force à reconsidérer la thématique que nous venons de décrire. (6)
Identifiant partiellement Georges Guétary, elle s'applique plus largement à une tendance jusqu'alors considérée comme essentiellement masculine.  Les exploits féminins d'aujourd'hui réduisent et banalisent cette appartenance.  Georges Guétary peut-il être ainsi considéré comme un témoin exemplaire par la chanson, d'une vision, d'une perception jusqu'alors couramment admise.
Georges Guétary, Claude Bessy, Jean-Marc Thibault, passagers clandestins dans le film Une Nuit aux Baléares
DR : Mon Film n° 645 1957/11/28, Taurus-Films
Merci à votre visite, avec l'espoir de votre retour :
abonnement aux mises à jour et/ou commentaire
Retour éventuel au sommaire de page, à l'introduction au chapitre et à son sommaire ou POURSUIVRE / SORTIR 1. Par suggestions de la page :
LIENS
Dans le site Sujets Vers ailleurs
Cette chanson servit de pivot à l'hommage rendu dans Une Autre Chanson en septembre 1997

(1) Pedro, le Pêcheur (re)

Une Autre Chanson
La chanson L'Ane et le Paysan fut ici une première approche de l'antihéros (2) de l'antihéros (re)  
Par CD de janvier 2000 (3) 1957, le tour de chant majeur (re)
Hélène et François Guétary (4) Hélène et puis François (re)
  (5) Maud FONTENOY (re)

27 mars 2005 :
"Ça y est, je la vois !
"Une étouffante émotion m'envahit aussitôt. Là, devant moi, à portée de mes avirons, derrière un léger voile blanc de condensation, un trait de crayon presqu'invisible se dessine. Je suis comme un enfant la veille de Noël et trépigne d'impatience devant cette forme bleutée qui se distingue peu à peu du ciel"

Attention :
le lien précédent vous conduit directement à la page d'arrivée de
la traversée du Pacifique à mains nues,
car riche en tous points, par sa composition, par ses techniques, par son intense et constante présence humaine,
le site global se divise actuellement en deux parties,
la première rappelant l'odyssée de la traversée de l'Atlantique Nord.

Photo : Benoît TESSIER/MAXPPP,
Jean-Christophe L'ESPAGNOL, DR.

  (6) autres femmes en mer (re) Un article intéressant
de Jean-Yves Chauve (29/01/2005),
Femmes de mer...
GEORGES GUETARY
et
LE MYTHE DE L'EAU
Salée en cette page, mer et aventure,
l'eau, douce, est source de vie, aussi
 
2. Par libre choix dans le sommaire de la fenêtre de gauche
<<Si elle n'est pas présente,  l'appeler par ce lien
Avec D.R. aux auteurs d'extraits et de photos (v. note générale in "Accueil" cf. le ©),
et l'assentiment gratifiant de Madame Guétary-Guyon,
© 1999-2004, Louis Pieters pour l'ensemble du site,
© 2005/02/03 pour cette page sur <http://www.georgesguetary.net>
Version 2.2c = avec feuille de style commune