Les fouilles

grotte1905.jpg (23453 octets)
La grotte en 1905

La grotte de Spy fut fouillée à de nombreuses reprises.

Dans l'état actuel des connaissances et sans tenir compte des fouilles ponctuelles d'amateurs, on peut établir la liste suivante :

1879 C’est un médecin namurois, le Dr Rucquoy, qui fouille le premier l’intérieur de la grotte. Il y trouve de nombreuses dents d’hyènes, des bois de cervidés ainsi que des défenses de mammouth. Il recueille aussi du matériel lithique. S'étant attaché à récolter autant les outils que les déchets de taille, sa collection, actuellement à l'étude, revêt un intérêt particulier pour la connaissance des techniques adoptées par certains des occupants de la grotte.

1880 - 1884 Menées par Louis Stassin, de Wavre. Cet amateur aurait recueilli un nombre important d'objets.

1885 Premières fouilles de Marcel De Puydt et Max Lohest sur la terrasse. Ils estiment que l'intérieur de la grotte est trop perturbé par les fouilles précédentes. Ils découvrent un fragment de crâne humain, des silex, des débris de poteries et des ossements.

M. De Puydt M. Lohest

 

1886 Deuxième campagne de fouilles de Lohest et De Puydt.
C'est lors de celle-ci que les squelettes néandertaliens sont mis au jour.
Les ossements humains découverts en 1886 se rapportent principalement à deux individus.

 

 

1906 - 1909 Fouilles du baron A. de Loë et E. Rahir. Ils explorent la partie ouest de la terrasse en 1906 et la partie est en 1909. Ils découvrent les traces d’un atelier de taille de l’ivoire et de confection de pendeloques ainsi qu’un atelier de taille du silex d’une époque ultérieure.

fouilles1909.jpg (31478 octets)

Hamal1927.jpg (20371 octets)

1927 – 1933 Fouilles du professeur J.Hamal - Nandrin. La plus grande partie des déblais entassés sur le site au cours des fouilles précédentes est évacuée. La terrasse prend alors l’aspect qu’on lui connaît aujourd’hui.

1948 - 1956 Fouilles de l’équipe du professeur F. Twiesselmann de l’Institut Royal des Sciences Naturelles. De 1952 à 1954 elle entreprend l’ouverture d’une tranchée partant de la grotte et descendant jusqu’à l’Orneau.Un matériel extrêmement riche est récolté durant cette opération dont plus de 1000 restes humains appartenant à différentes périodes de la préhistoire.

Twiesselman.jpg (26591 octets)

sosfouilles.jpg (25381 octets)

1979 - 1980 Recherches entreprises par le Service SOS Fouilles menées par M.Dewez de l'Université de Liège.