[ID-PHy] » Inscription Secondaire

Problématique de l'inscription au secondaire
en Communauté Française de Belgique

Un enfant a-t-il le libre choix de l'école secondaire ? Naïvement, j'aurais répondu oui, et bien c'est non, il n'y a pas assez de place pour tous. Pas même parmi les établissements de sa ville, de son quartier, là où il pourrait se rendre à pied ou à vélo ? La réponse est toujours non. Les enfants d'une même entité, ville ou commune, sont-ils égaux, ont-ils la même chance de s'inscrire dans l'école de leur choix ? Encore non !

J'ai fait cette amère constation dès mes premières démarches en 2006 pour inscrire ma fille (maintenant en 3ème secondaire). Depuis je fus et continue d'être très préoccupé et concerné par cette problématique. A l'époque, dès avant le décret Aréna de mixité sociale, j'avais envoyé de nombreux courriers et courriels aux ministres, ... et plus récemment, au vu du désastre du décret Dupont (le triste "décret lotto"), je me suis remis à réfléchir à la question pour imaginer une procédure moins aléatoire, plus objective, plus mathématique.

De nombreux parents se sont mobilisés contre ces décrets, préconisant un retour à l'ancien régime, mais la saga de ces décrets et le tapage médiatique qui s'en suivit ont changé la donne, une telle marche arrière n'est plus guère possible. Certaines positions, certains messages postés ci et là contre la mixité sociale, pronant des écoles élistes pour les plus favorisés ont le don de m'exaspérer. C'est ce qui m'a poussé à consacrer quelques pages de mon site à ce thème, las de n'entendre qu'un son de cloche. Même si, tel Don Quichotte, j'ai quelques fois l'impression de me battre contre des moulins-à-vent, je voudrais tout de même faire entendre une autre voix.

Ces pages sont donc en quelque sorte une "bouteille à la mer", je n'ai rien à y gagner, rien à y perdre (sinon mon énergie et mes illusions) ... mais vous ?

Mes propositions

Fruit de ces réflexions, voici trois propositions :

Le décret Simonet

Depuis, la Ministre Marie-Dominique Simonet a fait voter un nouveau décret inscriptions, qui, s'il va dans la bonne direction, reste trop complexe dans ses critères, est inéquitable car uniquement 20% des places participent à l'optimisation, supprime l'adossement mais le réintroduit quasiment sous forme de critères cumulés, pénalise ceux qui font un choix "autre" et crée de ce fait des "ornières" desquelles il est (très) difficile de sortir, ... Bref, un décret qui est loin de me satisfaire, "taillé sur mesure pour les enfants qui suivent la voie royale", tracée par leurs parents se penchant sur le berceau !

Dans cette page consacrée au Décret inscription concocté par la Ministre Simonet applicable pour la rentrée 2010, vous trouverez :

Mes convictions

Logiquement, j'aurais du commencer par cette section, mais afin que le lecteur trouve plus rapidement les liens vers les propositions et analyse de décret, je place ces commentaires et autre références en dernière section de cette page.

Je suis donc "contre" :

Et "pour" :

Bref, une plus grande transparence, une meilleure équité et une vraie liberté redonnée aux parents.

Je n'ai pas la prétention d'avoir trouvé La Solution, mais j'espère tout du moins ouvrir le débat, élargir l'horizon des solutions, proposer une voie alternative, à creuser, afiner, completer, ... ou à casser diront certains.

Par facilité, j'ai également créer un blog sur lequel je poste de temps à autre quelques réflexions, réponses ou courriels envoyés. Là encore, cela n'engage que moi, et tous ne partageront pas mon point de vue, loin de là.

Dont voici l'index :

Et si vous voulez poursuivre votre lecture par quelques articles :

Vous les retrouverez, parmi d'autres, à la page Revue de presse du blog.


Pierre HARDY.
e-mail : pierre.hardy@swing.be

Copyright © Pierre Hardy, 2009. All rights reserved.

(5 - 19/04/2010)      ¤