Les fruits

horizontal rule

Home
Up

Les fraisiers

Les fraisiers sont classés en 3 catégories:

1.       Les fraisiers à gros fruits non remontants

2.       Les fraisiers remontants à gros fruits

3.       Les fraisiers des 4 saisons, dit remontants  

Durée de la culture: de 3 à 4 ans maximum

 Les exigences : le fraisier n'aiment pas une terre trop humide (ph6,5) mais plutôt riche  en humus et légèrement acide. On peut incorporer du fumier bien décomposé ou du compost (environ une brouette par m2) ainsi que de la tourbe(1/3). Il déteste les amendements calcaires. La parcelle sera préparée en printemps ou en été soit un mois avant la plantation.

 Plantation: le sol sera ameubli en profondeur, les fraisiers ont un enracinement superficiel. Ils auront un espacement de 40 cm et 50 cm entre les lignes. Le collet doit être juste au niveau du sol. Bien arroser.

 Les fraisiers non remontants se plantent de mi-juillet à mi-septembre tandis que les remontants se mettent en place au printemps.

 Soins: Mettre tout autour des fraisiers, de la paille qui les protégera de souillure et gardera l'humidité nécessaire.

On élimine les mauvaises herbes après l'hiver. Pas de binage avant et pendant la floraison.

L'apport d'engrais aura lieu après la récolte (potasse, poudre d'os, corne torréfiée) à raison de 150 gr au m2.

Avant l'hiver, coupez les feuilles de vos fraisiers juste au-dessus du cœur du fraisier. Ils deviendront plus beaux et plus forts au printemps.

 

La rhubarbe

 La rhubarbe est une plante vivace dont les feuilles ont un développement assez important -70 cm de largeur- au moins. On utilise les pétioles (ou côtes) qui sont  épais et longs et qui constituent la partie comestible de la plante. Ces côtes sont utilisées en compote, confiture, marmelade et  aussi en pâtisserie.

 Les variétés sont nombreuses à pétioles rouges ou verts

¨              Goliath: très bonne variété

¨              Victoria: pétioles verts, très gros

¨              Mac Donald  très rare, surtout cultivée en Angleterre

¨              Paragon: ne donne pas de graines

 

La rhubarbe est  peu exigeante,  elle pousse dans des terrains bien perméables et  fertiles. Le semis n'est pas conseillé car les plantes obtenues ne gardent pas les caractères de la plante mère.

 La division des souches aura lieu en février/mars ou septembre/octobre. La souche est constituée par un rhizome qui se divise facilement à la bêche en plusieurs parties sur lequel se trouvent 2 à 3 bourgeons. On saupoudre au charbon de bois les plaies pour éviter la pourriture et on plante de suite après les avoir divisées à 1m de distance en tous sens. Les bourgeons doivent se trouver au niveau du sol.

 Il faut mélanger du compost à la terre et pour l'hiver mettre du fumier bien décomposé ou de la paille au pied de chaque plante. Dès les beaux jours, on découvre et nettoie le sol par des binages et on ajoute un engrais complet. On supprime les hampes florales dès qu'elles apparaissent et on enlève les feuilles et côtes séchées en automne.

 La récolte commencera 1 an après la plantation, en avril et jusqu'au mois de juillet/août. Les pétioles sont arrachés et non coupés par une légère torsion. Si on veut avancer la récolte de quelques semaines, on couvre d'un plastique horticole. Les plantations sont renouvelées tous les 10 ans.

 

Le cassissier à baies noires

 

Ressemblant à s’y méprendre à un groseillier, le cassissier (Ribes negrum) s’en distingue par ses fruits noirs et son feuillage odorant. C’est un arbuste vigoureux qui atteint 1m50 de hauteur et de la largeur. A la plantation, les pieds sont espacés de 1,5m. 

Exigences de culture : le cassissier redoute la chaleur, la sécheresse  et les terrains trop sableux. Trouvez-lui un emplacement à la mi-ombre, exposé à l’est ou au sud-est dans un sol frais, profond, d’une bonne teneur en humus. Enfouissez à l’automne un engrais complet. 

Taille de formation : taillez à la plantation et la 2e année à 3 ou 4 yeux pour bien ramifier la touffe. Seuls les pieds de 4 ans au moins donnent des fruits. 

Taille de fructification : en février, éliminez les branches de plus de 4 ans qui ne produiront plus. Aérez le centre de l’arbuste en supprimant les rameaux qui se gênent. 

Récolte : n’attendez pas que les grappes s’égrènent pour les cueillir. Le meilleur cassis doit encore adhérer à la grappe. Les petites baies noires sont un véritable concentré de santé, très riche en vitamine C. Il faut les consommer ou les préparer immédiatement après la cueillette car les baies s’oxydent très vite.  

 

Le cognassier

 

On a rarement vu petit arbre fruitier plus accommodant. Il aime les sols riches et frais, mais fait bonne mine (et beaux fruits) en sol sec et aride et même légèrement calcaire, sans exagération cependant. 

De caractère très rustique, il résiste aux gelées les plus dures et offre au printemps de jolies fleurs simples rose tendre, qui deviennent à l’automne de gros fruits jaunes, duveteux et parfumés, dont on tire des transparentes gelées ou pâtes. 

La plante peut garder sa forme de buisson (2 à 2,50m) ou devenir arbre à tronc.

Il faut éclaircir les branches tous les 2 à 3 ans pour qu’air et lumière pénètrent correctement au cœur de l’arbre. 

Les fruits cueillis se conservent longtemps au grenier sur un lit de paille. Ne pas les placer à côté des poires ou pommes, qui prendraient le goût de coing. 

Choisissez une variété qui a fait ses preuves comme «  Champion du Portugal ou « géant de Vranja ».  

Si votre terrain est sec, exigez un sujet greffé sur aubépine, ce détail est important.

   

Retour au-dessus
 

Dernière mise à jour : 19 mai 2012 
  Free counter and web stats