LES DEPARTS


LE PLONGEON


C’est le départ le plus courant en crawl, brasse et papillon.
Il permet de s’éloigner le plus rapidement possible du plot de départ.

  • En crawl : On tire le meilleur parti de ce plongeon en étirant les bras devant soi.

    Après l’entrée dans l’eau, garder une position hydrodynamique.
    Avancer en coulée ventrale, en s’étirant vers le haut.
    Au moment où la vitesse diminue, il faut battre des jambes pour revenir à la surface.
    Commencer les mouvements de bras juste avant de refaire surface.

  • En brasse : La traction des bras sous l’eau est très forte.

    L’entrée dans l’eau se fait un peu plus à pic que pour le crawl. Une fois dans l’eau, on se laisse glisser.
    Quand la vitesse diminue, pousser très fort les deux bras vers l’arrière, le long des hanches. Se laisser glisser un instant.
    Garder les mains près de la poitrine et les tendre en avant pour la remontée, avant d’amorcer le premier mouvement de nage en surface.

  • En papillon : Le plongeon se fait comme pour la brasse.
    Lorsqu’on entre dans l’eau, on fait des ondulations (comme un dauphin) avec tout le corps tout en gardant les bras tendus vers l’avant.

    LE DEPART EN DOS CRAWLE

  • Le départ se fait dans l’eau

    1. Tenir les poignées de départ et placer les pieds contre le mur le plus haut possible en faisant attention à ce que les orteils ne sortent pas de l’eau. Fléchir les coudes et rentrer le menton.
    2. Au signal de départ, pencher la tête en arrière. Jeter les bras en arrière en les ouvrant légèrement et pousser fortement sur ses jambes.
    3. Tenir complètement le corps en arc de cercle au-dessus de l’eau. Les doigts entrent dans l’eau les premiers.
  • Retour en début de page

    Retour Techniques de natation