Pour nous contacter

Les trois "filous".

 

Dans son numéro 84 de décembre 2000-janvier 2001, le magazine Le Lion (Delhaize), consacre sa page 58 à un article sur le kombucha, et, surtout, annonce la commercialisation de sa boisson sous forme de «pack» fabriqué en Suisse…

 
Certains de nos correspondants nous ont fait part d'un fructueux commerce à partir d'un pays extra-européen (pour l'instant): on y vendrait à prix fort des extraits de ganoderme que l'on ferait passer pour des souches de kombucha...

A ce propos, si vous avez les moyens :

La Route des Comptoirs: 49 euros la souche !

 

 


 


Victor (supplément du quotidien Le Soir), n°25 du 21-06-2002 consacre un article intitulé Le nectar de la semaine au Carpe Diem Kombucha.

 

« La boisson fait fureur aux Etats-Unis depuis qu'il s'y est dit que Meg Ryan en consomme tous les jours et que Madonna en garde toujours au frais dans son frigo.  Il ne s'agit pourtant pas du dernier soda coloré et aromatisé d'un géant du jus à bulles.  Concocté par le moine coréen Kombu en 211 avant J.-C., le « Kombucha » est un produit naturel, libre d'additifs chimiques et de conservateurs.  A l'époque de son invention, les Chinois voyaient dans ce breuvage un élixir de jeunesse.  Mélange étudié d'herbes et de saccharose porté à fermentation avec une culture spéciale de levures et de lactobacilles, il contient des enzymes favorisant le travail de digestion et l'activité intestinale.  Il est recommandé d'en boire un ou deux verres par jour pour en mesurer les effets.  Au goût, c'est à la fois proche du cocktail de fruits pétillant et du thé aux herbes, voire même du cidre artisanal.   Si la tendance US est de brasser soi-même dans un coin de son garage cette boisson bénéfique pour l'organisme,  on la trouve heureusement toute prête dans le commerce, en vente chez Rob, Delhaize et dans la plupart des magasins diététiques (3,95 EUR la bouteille d'un litre). »

(Isabelle Willot)