La propreté, rien de tel!

Quelques conseils:

- Le champignon kombucha déteste le métal: traitez-le au moyen d'ustensiles en bois ou en plastique.

- Le champignon kombucha aime la propreté: manipulez-le avec les mains propres, n'hésitez pas à le rincer sous l'eau courante pour le débarrasser de ses filaments «morts», placez-le dans des récipients bien lavés.

- Le thé noir nous semble donner les meilleurs résultats; les avis «plus médicaux» conseillent le thé vert; le principal est d'utiliser un thé à son goût…

- A propos de goût, le degré de fermentation et d'acidité doit convenir à votre palais: embouteillez le «kwas» lorsque sa saveur vous convient…

- La filtration du «kwas» lors de la mise en bouteille n'est pas indispensable; elle rend cependant la boisson nettement plus appétissante!

- Un champignon kombucha bien soigné va se développer: il s'épaissit, s'élargit jusqu'à atteindre le diamètre de son récipient et se reproduit en formant des couches successives.  Vous pouvez alors délicatement séparer ces différentes couches: votre famille s'agrandit...   

 

Séparation d'une couche inférieure brunie et «usée», à éliminer :

 

Séparation d'une couche supérieure plus claire, à distribuer :

 

     

       Pour nous contacter