horizontal rule

Bienfaits des plantes pour la santé

Résumé de la conférence de Mme. Walti 

 

Madame WÄLTI, naturopathe (thérapeute qui se sert de la nature pour soigner les personnes) et  herboriste va proposer un sujet simple:

 LES BIENFAITS des PLANTES pour la SANTE.

 Sujet qui permettra aux convaincus de se servir avec efficacité des plantes communes au quotidien. Nous pourrons découvrir des plantes au niveau énergétique et pratique. 

Avec passion et un savoir extraordinaire, Madame Wälti va énumérer différentes plantes de notre jardin et expliquer chaque fois les bienfaits de chacune d’elles. 

Dans notre jardin, sans le savoir peut-être, nous possédons des plantes médicinales. Ce sont des AMIES. On peut s’en servir en cuisine et elles seront bénéfiques pour notre santé.

 

L’AIL des OURS : A l’orée des bois de feuillus. On le trouve en petites bulbilles. En salade, dans les potages, dans les potées ou mélanger à d’autres légumes … Une feuille comme le muguet mais une vraie « odeur ». Nettoie bien l’organisme et sert de vermifuge. Plante excellente pour la circulation et les jambes lourdes. Il est beaucoup plus digeste que l’ail normal. En fleur, il ne faut plus le consommer. Il contient alors des alcaloïdes. On peut faire de la moutarde, du vinaigre ou de l’huile à base d’ail de l’ours. Il est préférable de le manger bien frais. PLANTE NETTOYANTE et pour la CIRCULATION. 

La SEVE des BOULEAUX : La récolte peut se faire en février mars. On peut boire jusque 1 litre par jour. Les intestins donneront la mesure. Grand nettoyant de l’organisme et revitalisant. Contient du calcium, du fer et du magnésium. En Laponie, on nourrit les bébés avec la sève du bouleau. A boire nature. La bonne période de récolte peut varier. Quand les chatons du noisetier s’allongent et deviennent jaunes, la sève du bouleau est présente. 

On peut aussi faire une tisane avec les jeunes feuilles du noisetier ou même les couper pour en mettre dans la salade. Le noisetier contient beaucoup de fer et est une plante qui facilite la circulation. 

Le CASSIS : Beaucoup de vitamines C. Conseillé pour combattre le rhumatisme, l’arthrose, la tendinite. Il dissout les cristaux d’acide urique. Il faut assez bien de temps pour voir un effet positif. On peut aussi faire du thé avec les feuilles par une technique de macération que nos grands-mères connaissaient.

On voit les grappes début mai. C’est une grande plante médicinale. Depuis le début du 19e siècle, grâce à l’abbé Kir, on a aujourd’hui un bon élément pour faire un très bon apéritif.

Et évidemment, on en fait de bonnes confitures. 

Le PISSENLIT : Bien fleuri début mai. De cette plante, tout peut servir. Les racines en thé ou en café. Les tiges contre le diabète et pour soigner le pancréas. Les fleurs en salade dans les pommes de terre ou le potage. Effet bénéfique sur le foie et la vésicule biliaire. Les feuilles en salade.

L’ORTIE : Contient du fer, des vitamines C. Une cure de jus d’ortie après une opération est très bonne. Assainit la peau et le sang. Conseillée dans les tendinites, les rhumatismes, …

On peut en manger dans des potages et les potées.  Très copine avec le persil, le cresson, le cerfeuil.

Les graines sont excellentes pour la prostate et les reins.

Le purin d’ortie sert aussi s’il est jeune comme insecticide et s’il est plus vieux, c’est un engrais très puissant dans le jardin.

La tisane d’ortie est à boire de suite car elle s’oxyde très vite. On peut mettre de l’ortie dans des boulettes de viande, dans des quiches. Cela donne une saveur excellente. 

Le LAMIER BLANC : Plante qui n’a rien à voir avec l’ortie. Elle sert pour faire des bains et combat les pertes blanches chez les dames. 

Le LAMIER POURPRE : Contient beaucoup de vitamines et de minéraux et sert pour faire des sauces. 

Le PLANTIN : Plante qui dans la région de Herve fait partie des 7 herbes vertes. Les feuilles sont très résistantes. Plante pour la respiration. On peut en mettre dans le potage ou avec d’autres légumes. En faisant une pâte à base de plantain, on combat très bien les piqûres d’ortie. 

La FRA MBOISE : Les fruits et les feuilles servent dans différentes compositions. On s’en sert pour les voies respiratoires, les toux persistantes, arthrose et l’arthrite. Les jeunes bourgeons servent spécialement pour les dames lors de la ménopause. Avec les feuilles, on fait d’excellentes tisanes. Il est très facile de confectionner du vinaigre de framboise qui servira dans les vinaigrettes et contre le cholestérol. (Mettre quelques framboises dans du vinaigre de cidre, laisser macérer 3 semaines à 1 mois et après filtrage, vous obtenez un bon vinaigre de framboise) 

La MARJOLAINE : Calmante le soir en tisane et aide pour la digestion. 

L’ORIGAN : Plante tonifiante (pizza) qui donne de la vitalité. 

Le BASILIC : De préférence l’employer frais. On peut en mettre dans les salades. Bonne action sur la digestion et sur le système nerveux central. Favorise la digestion chez les bébés. 

La CONSOUDE : Contient des vitamines B12. On en met dans le potage. Sert pour la confection de pommade et intervient dans la consolidation des os tendres. On peut aussi manger la feuille en beignet. 

La SAUGE : Pour soigner les aphtes et très bonne tisane pour le mal de gorge. Il suffit de mâcher une feuille. On peut faire des bains de bouche. On s’en sert aussi dans beaucoup de plats et pour mariner les viandes. 

Le LAURIER :  Il nettoie les voies digestives et redonne de la vitalité. On fait de la tisane avec les feuilles. 

La CIBOULETTE : Favorise la digestion. Elle contient du fer et des vitamines C. On peut manger les fleurs. 

La LAVANDE : Bonne tisane avec les fleurs pour les maux de tête d’origine nerveuse. Accompagne la viande et aide à la digestion.

 L’ ESTRAGON : Excellent digestif tonifiant. On s’en sert pour les liqueurs et les sauces. 

La ROQUETTE : Nettoie le foie et la vésicule biliaire. 

Le CONCOMBRE : Très rafraîchissant, léger et aide pour maigrir. 

Le SEDUM : Grand ami du jardinier. Il s’en sert en cas de blessure, de cloche (petite peau de la feuille du sédum). Très bon pour cicatriser les blessures. 

La JOUBARBE : Plante qui pousse sur les murets, sur les tas de cailloux, sur les toits, … (barbe de Jupiter) On dit qu’elle est un peu magique et qu’elle protège de la foudre. Elle fleurit tous les 7 ans. C’est l’artichaut du pauvre : plante qui a de la saveur, du suc3. On en met dans les salades et on en fait aussi de la pommade. 

La VIOLETTE : Plante à cueillir le matin ou vers 17h.  Fleur stérile que l’on récolte pour la toux et les voies respiratoire. Contient beaucoup de potassium. On peut aussi en mettre dans les légumes. 

La BRUYERE : plante intéressante pour ses effets sur les reins et la vessie. Soigne la cystite et les inflammations des reins, la néphrite, … 

Le JUS d’AIRELLE : Evite de faire pipi au lit. 

La PULMONAIRE: Une tisane de pulmonaire est très bonne pour les bronches, les poumons. Bref pour tous les métiers où les poumons sont mis à grosse contribution. 

Le NOYER : Les feuilles sont excellentes contre la gale, les parasites et les problèmes de la peau. 

La MARJOLAINE : (de la même famille que l’origan). Elle est CALMANTE et RELAXANTE le soir. On s’en sert dans des préparations à base de tomate. En tisane le soir, elle assure un sommeil réparateur et une bonne digestion. 

Le ROMARIN : Plante pour le foie qu’il régénère et aussi pour les maux de tête. Une très bonne tisane consiste à mélanger romarin et lavande et laisser macérer 3 minutes.

Le romarin sert souvent dans les plats de viande difficile à digérer, en morceaux dans les pommes de terre ou en salade. Aussi dans le poulet avec du fromage. Elle gèle. Il faut le protéger l’hiver mais on peut facilement en faire des boutures. 

La MENTHE : Sert surtout en tisane. Boisson rafraîchissante qui fait baisser la chaleur. 3 à 4 feuilles avec un peu de miel ou du jus de citron. Peut se boire chaud ou froid. On en met dans les sauces tomates. Elle sèche facilement et se garde bien. On s’en sert aussi en salade, dans les pâtes, les riz, les pizzas, …Si on plante plusieurs variétés de menthe, évitons de les planter les unes près des autres. C’est une plante qu’il faut maîtriser. 

L’ EGOPAUDE : herbe aux goutteux contre le rhumatisme et l’arthrose. Cette plante a une saveur d’amande et on en met dans les quiches, le flan, et le potage pour faire descendre l’acide urique.  

La MELISSE: ou Citronnelle : plante d’Asie.

On en fait de l’eau de mélisse des Carmes (macération de plantes : mélisse, menthe, romarin, clou de girofle, …) puis on distille.

Bonne plante contre les maux de ventre et l’anxiété. On peut en mettre dans le riz, les pâtes, les salades, …

A la fin de la conférence, Madame WÄLTI répond encore à différentes questions des participants.

-  FICASSE : plante aux hémorroïdes. Pour la digestion et les intestins.

- Plantes qui combattent le CHOLESTEROL : pissenlit, ail des ours et la véronique.

- Beaucoup de plantes peuvent être utilisées pour prendre des bains.

- Il ne faut jamais exagérer dans les cures. 3 à 4 jours puis arrêt avant de reprendre.

- Millepertuis : contre les brûlures. Une macération des fleurs dans de l’huile 21 jours au soleil.

- Ne jamais faire sécher les plantes au soleil. 

Sous de gros applaudissements, la conférencière termine son brillant exposé.

 

  Retour à la page précédente

 

 


Dernière mise à jour : 19 mai 2012 
  Free counter and web stats