Retour Back Zurück Terug Ritorno Atras

COMPARAISON DES

METHODES

DE CALCUL

DES ASCENSIONS

Daniel Gobert

km/%

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

n°1

4

4

4

4

4

-

-

-

-

-

n°2

4

4

4

4

4

4

4

4

4

4

n°3

8

8

8

8

8

-

-

-

-

-

n°4

8

8

8

8

8

8

8

8

8

8

n°5

5

5

5

8

8

8

8

11

11

11

n°6

5

8

11

5

8

11

5

8

11

8

n°7

2

6

2

6

12

14

8

5

15

10

 

L’objectif/The goal

Nous allons tenter dans cet article de comparer les différentes méthodes de calcul, connues par nous, afin de mesurer la difficulté des ascensions.

We will try here to analyze the different methods of calculation, well known by us, in the way to graduate the climbings’difficulties.

 

Ces méthodes sont au nombre de neuf :

  1. Méthode du % moyen-average
  2. Méthode du % maximum
  3. Méthode du magazine Fiets
  4. Méthode Vidal
  5. Méthode Bodoin
  6. Méthode Europoints
  7. Méthode bombe
  8. Méthode Cotacol
  9. Méthode Ruiz

Pour cette analyse, nous allons aussi nous attacher au résultat de sept ascensions dont vous trouverez les caractéristiques à côté du titre ci-dessus à droite.

For this analysis, we’ll also analyse the results obtained about seven different climbings here above on the right described (near the title)

 

Ces ascensions sont normalement graduellement de plus en plus difficiles et nous allons voir si les méthodes préconisées en tiennent compte.

Those climbings are normally steeper and steeper and we will see if each method takes care of it.

 

 

Ź

Les ascensions/

The climbings

La première est longue de 4 kilomètres réguliers à 4%.

Pour progresser, on a le choix : soit augmenter la distance comme pour la deuxième ascension identique mais longue de 10km ; soit augmenter le pourcentage moyen à 8% en gardant la distance de 5km. C’est la troisième.

La quatrième ascension regroupe les deux ajouts et fait dix kilomètres à 8%.

Pour toutes les suivantes, on gardera la même dénivellation de 800m. Toutefois, on quitte la régularité trop marquée en appliquant une pente régulièrement progressive de 5 à 11% pour la cinquième, puis la même chose mais de manière beaucoup plus alternée pour la sixième.

La septième enfin est fort irrégulière et atteint des extrêmes avec des kilomètres à 2 et 15%.

 

b b b b b b b b

 

The first one, length 4 kilometers, is regular with a gradient of 1 :25.

To progress, we have the choice : or we put the lenth longer like in the second one with ten kilometers, or me put the gradient higher, keeping the distance, with a 1 :12,5. In the third one.

The fourth ascent is a melting spot of the two previous ascents : 10 km with 1 :12,5.

For all the following ones, we’ll keep the difference of level which is 800m. But we leave the regular climbs by puuting gradients from 1 :20 until 1 :9 in the fifth one. More, for the sixth one, the gradients are more alternative.

At least, the seventh is extremely irregular with extreme gradients of 1 :50 and 1 :6.

 

~ ş V ż

Les méthodes/

The methods

Pour toutes ces méthodes, nous considérerons que les données suivantes correspondent aux sigles suivants :

For all the methods, we’ll consider that those following signs represent the following informations.

% = pourcentages/km = percentages/km

D = dénivellation = difference of level

L = longueur = length

1. %moyen-average

Elle calcule le pourcentage moyen de l’ascension.

It gives the average gradient of the whole ascent.

Pts = D/L

2.%maximum

Elle mesure le pourcentage maximum sur 1km complet.

It gives the maximum gradient during one full kilometer

Pts = %max

3.Fiets

Elle calcule la division du carré de la dénivellation par dix fois la distance en mètres.

It makes the division between the suared difference of level and the length in meters.

Pts = D˛/10*L

4.Vidal

Elle calcule la somme du dixième de la dénivellation et du pourcentage maximum.

It gives the sum of the tenth part of the difference of level and the max.gradient.

Pts=(D/10)+%max

5.Méthode Bodoin

Elle calcule la somme des carrés des pourcentages kilométriques.

It gives the sum of the kilometric gradtients squared

Pts= å

6.Méthode Europoints

Elle additionne aussi les carrés des pourcentages kilométriques, mais ajoute 10 par kilomètre parcouru.

It also adds the square of the kilometric gradients, plus at least 10 per each kilometer

Pts = å %˛+5*L

7.Méthode bombe

Elle additionne le pourcenatge moyen, le pourcentage maximum et 1/100 des Europoints

It adds the average gradient, the maximum gradient and the hundredth part of the Europoints

Pts = (EUROPOINTS/100)+(D/L)+%max

8.Méthode Cotacol

Elle additionne les forces utilisées pour s’opposer à la pente de chaque kilomètre et multiplie ce résultat par un facteur de résistance lié aux changements de rythme, appelés CR.

It adds the powers used to fight the climb on each kilometer and multiply this result by a resistance number given by the changes of rythm, called CR.

Pts=å pcc*(D+CR/D)

Voici les pourcentages et leurs points Pcc

Here are the gradients and their Pcc points

1%

2%

3%

4%

5%

1

5

11

20

31

6%

7%

8%

9%

10%

44

60

79

100

123

11%

12%

13%

14%

15%

149

177

208

241

276

 

  1. Méthode Orazzini

Elle additionne les dixièmes des produits des carrés des pourcentages moyens par la distange au quadruple du pourcentage moyen

It adds the tenth part of the multiplication of the average gradients squared and the length and four times this average gradient.

Pts= ((D/L)˛ * L)/10 + 4 * (D/L)

10. Méthode Ruiz

Elle additionne les énergies utilisées en VO2 max en laboratoire pour contrer les pentes rencontrées à chaque kilomètre (points proches mais encore approximatifs car Mario Ruiz garde son secret)

It adds the enrgies used to fight the climbs on each kilometer (approximative points, near the reality but hiding place of Mario Ruiz’s head)

Pts=å pruiz

Voici les pourcentages et leurs points Pcc

Here are the gradients and their Pcc points

1%

2%

3%

4%

5%

1

2

3

5

7

6%

7%

8%

9%

10%

9

13

18

24

31

11%

12%

13%

14%

15%

39

48

58

68

77

Résultats

On constate avec énormément d’étonnement qu’il n’a l’air d’exister aucune méthode vraiment fiable. S’il semble que la méthode Cotacol donne des résultats vraiment très probants pour de courtes ascensions, la méthode Ruiz semble la plus proche de la réalité et la méthode des Europoints, accessible à tous, donne une approche très valable de la difficulté réelle du terrain. Les six autres méthodes présentent des anachronismes et des problèmes évidents à la lecture du tableau suivant. Les variations n’y sont pas assez marquées, certains critères n’interviennent pas et plusieurs cas d’espèces donnent des résultats injustifiés.

 It seems being no ideal method. Cotacol gives some good results for short climbs but is difficult for basic people. Ruiz method is very near reality, and Europoints are easy to calculate, giving a good approach of what the climb really is. The six other ones present defaults, mistakes and forgottings by reading the following table. Variations are not as much marked, certain criterious don't change the results and certain particularities give worse results.

Méth.Asc

Av%moy

%max

Fiets

Vidal

Bodoin

Europts

Bombe

Cotacol

Orazzini

Ruiz

n°1

4

4

8

24

80

105

9

100

24

25

n°2

4

4

16

44

160

210

10

200

32

50

n°3

8

8

32

48

320

345

19

395

64

90

n°4

8

8

64

88

640

690

23

790

96

180

n°5

8

11

64

91

694

744

26

967

96

210

n°6

8

11

64

91

694

744

26

1094

96

210

n°7

8

15

64

99

834

884

32

1350

96

271