Enfin, toute la vérité (vraie) sur le sanglochon


1) Avant propos

Pourquoi ce titre accrocheur ?

Parce que certaines personnes sont en train de diffuser au sein de notre fédération des informations fausses (et mensongères) au sujet du sanglochon et qu'il nous a paru essentiel de rétablir la vérité (vraie et scientifique) sur le sujet.....

Dans cette page, vous trouverez :


2) La légende qui circule (ces propos dont nous nous désolidarisons n'engagent que leur auteur)


Extrait d'un mail envoyé par JND à un des 5 W : 

Il est bien sûr de mon devoir de t'éclairer sur les sanglochons.

Le sanglochon est un jeune sanglier dont la caractéristique est de courir vite et bestialement à travers tout, de trouver rapidement les balises, de sortir du bois relativement sale, etc...

Quand en 1995 , un ami s'est installé dans une ferme dans le Sud Luxembourg où se pratiquait l'élevage de sangliers, il a voulu conserver un lien symbolique avec le monde de l'orientation qu'il avait tant côtoyé et a ainsi voulu attribuer à de jeunes sanglochonnes nouvelles-nées des prénoms qui lui permettraient de garder le contact symbolique avec le monde de la CO.

Il lui fallait bien évidemment faire un choix parmi les orienteurs; il a jugé qu'il convenait à cette occasion de particulièrement honorer ceux de ses amis ASUBiens qui avaient déjà remporté le Championnat du Club ASUB.

Ainsi, il prénomma les deux premières Danielle (à droite) et Jean-Noëlle (à gauche).


 

 

Retour à l'avant-propos


2) La vérité vraie de vraie (juré, craché)

Juste quelques extraits d'articles sérieux traitant du sujet.......et qui sont loin de la vision idylique proposée ci-dessus :


Un succès pour les victimes du cochonglier (TEXTE INTEGRAL - 20/08/99)

Créée à l'automne dernier dans les Alpes de Haute-Provence, l'association "Stop ravages" milite pour l'élimination pure et simple d'une race hybride, issue d'un croisement entre le sanglier et le cochon domestique : le "cochonglier" ou "sanglochon".
L'animal, peu farouche dès qu'il s'agit de se nourrir, a déjà ravagé des dizaines d'hectares.
Depuis la création de l'association en octobre 1998, son président Claude Mabille, producteur biologique au nord de la montagne de Lure, milite auprès des autorités et du public pour faire comprendre sa situation.
Pour lui, "la préservation de la faune traditionnelle de la région est menacée par la prolifération de cette espèce artificielle nuisible".

Pour plus d'infos : http://www.laprovence-presse.fr/actu/archives/99/2act2008b.html
 

Les désatres du sanglochon

Le sanglochon - ou plutôt le "cochonglier", manipulation génétique grossière qui a donné naissance à un animal capable de se reproduire deux à trois fois plus vite que l'original - est devenu un réel problème pour de nombreux agriculteurs et résidents campagnards.
Les terrains et cultures saccagés ne se comptent plus.
Le "cochonglier" est donc une race mutante à la reproduction effrénée.

Pour plus d'infos : http://www.citeweb.net/Luberon/Breves%2009.99/BN1299.htm

Prolifération sanglière en Tunisie (Syfia/El Watan (Alger), 16 juin 1995)

La sécheresse et les forêts incendiées dans la chasse aux islamistes en Algérie ont fait fuir les sangliers vers la Tunisie.
Les agriculteurs, désarmés, assistent impuissants aux ravages de ces maudits cochons. "Le sanglier nous fait la guerre ! Ce n'est pas un gibier : c'est un ennemi !"
En arabe, ce fléau s'appelle "hallouf", le cochonglier, issu de l'accouplement d'un sanglier et d'une truie, qui rôde souvent autour des décharges des grandes villes du littoral.

Pour en savoir plus : http://www.00h00.com/books/ouvrage/2106000201/2106000201_1.html

Retour à l'avant-propos


3) Textes d'auteurs

Juste quelques extraits d'auteurs... qui montrent bien que de tout temps, le sanglochon a représenté un véritable fléau.

3.1) Joachim du Belay (Heureux qui comme Ulysses)

Heureux qui, comme Ulysses, a fait un long voyage
Ou comme celui-là, qui fit du Sanglochon
Et puis est revenu, plein d'usage et raison
Reprendre du cochon, le très noble élevage

Plus me plait mon porcin, d'un rose mélodieux
Que ces cochongliers aux gènes désastreux
Plus mon lard ardennais que ce jambon factice
Plutôt mon porcelet que ce porc d'artifice
Et plutôt qu'un substrat, un verrat authentique

 

3.2) Verlaine (Chanson d'Automne)

Les Sanglochons
Font des jambons
Monotones
D'une fadeur
Loin des saveurs
De l'automne

Tout dégoûtants
Et bruyants quand
A toute heure
Dans les fûtaies
Ils vont et frayent
Sans pudeur

 

3.3) Georges Brassens (La chasse au Sanglochon)

Un bon campagnard à la fleur de l'âge
Eleveur de truies, de porcs et cochons
Voulant de ses champs réduire les saccages
Allait à la chasse aux sanglochons

Comme il atteignait l'orée du village
Il vit un chasseur avec son tromblon
Il lui dit : "Bonjour, que Dieu te ménage
J't'emmène à la chasse aux sanglochons"

L'autre idiot ravi de faire un carnage
Prend sa cartouchière et son air de con
Et bras d'ssus bras d'ssous vers les marécages
Ils vont à la chasse aux sanglochons

Ils ne savaient pas que sous les ombrages
Les cochongliers, vivaient par millions
Et qu'il renversaient d'un accès de rage
Les corps des chasseurs de sanglochons

Le chasseur qu'était un peu dans l'cirage
Ne vit pas l'animal chargeant à fond
Et fur transpercé jusqu'à l'oesophage
Par une défense de sanglochons"

Le brave paysan voyant le ravage
Saist le fusil de l'autre cornichon
Tua l'animal qui faisait l'ménage
Se disant : "j'en ferai du Jambon"

Content du boulot, y r'vint au village
En se promettant, d'aller à saison
Avec un chasseur, et mêm' davantage
Ensemble à la chasse aux sanglochons

La moralité de cette historiette
C'est qu'avec un peu d'imagination
On nettoie un bois de plusieures bêtes
Nuisibles à l'orientation.

Retour à l'avant-propos


Copirate © Les 5 W